Le koala australien sauvé par un antibiotique girondin

Un laboratoire pharmaceutique australien filiale de l' Entreprise Céva Santé animale de Libourne est venu au secours du koala du zoo de Brisbane pour fournir un lot de médicaments pour guérir la chlamydia.

La production de Chloramphenicol, le médicament qui traite la chlamydia chez les koalas, s'est arrêtée à l'échelle mondiale l'année dernière en raison de la faible demande ce type de vaccin sur le marché.

Rappelons que le chlamydia est une maladie commune pour cette espèce qui peut mener à l'infertilité, la cécité, l'infection urinaire et même la mort. Pendant six mois, les vétérinaires d'Hôpital de Faune et flore de Zoo de Brisbane ont désespérément cherché une entreprise pour produire ce vaccin.

La filiale australienne de Ceva Santé Animale, entreprise basée à Libourne, a décidé de relancer la production de cette molécule pour sauver les koalas.

La filiale australienne de Ceva Santé Animale, entreprise basée à Libourne, a décidé de relancer la production de cette molécule pour sauver les koalas.


Mais paradoxalement, le koala pourrait aussi détenir la clé pour guérir l’homme de cette MST (Maladie Sexuellement Transmissible). En effet, entre 40 et 70 % des koalas possèdent la chlamydia quelque part sur leur corps. Et pour juguler cette affection après sept années de travail, l’équipe scientifique du professeur Ken Beagley, de l’Institut de santé et d’innovation biomédicale du QUT de Brisbane explique avoir trouvé un vaccin. Cette équipe de chercheurs déclare avoir mis au point un vaccin et pense qu’il est efficace. Ils ont réalisé des tests sur des koalas en captivité et ils semblent immunisés contre les populations sauvages.

En se basant sur ces découvertes, ils tentent de développer des méthodes pour traiter à la fois l’animal et la semence de sperme avant l’accouplement naturel. Ils espèrent que ces découvertes les mèneront, à terme, vers un vaccin pour l’être humain.

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité