Les Girondins de Bordeaux tiennent le PSG en échec

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Chauwin avec l'AFP
Le défenseur parisien Serge Aurier aux prises avec le Bordelais  Wahbi Khazri lors du match PSG-Bordeaux le 11 septembre 2015
Le défenseur parisien Serge Aurier aux prises avec le Bordelais Wahbi Khazri lors du match PSG-Bordeaux le 11 septembre 2015 © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Le Paris SG a perdu ses premiers points cette saison en laissant Bordeaux revenir à 2-2 après un début de match solide gâché par deux erreurs de Kévin Trapp, hier vendredi lors de la 5e journée de Ligue 1. Bordeaux est provisoirement 9e avec 6 points.

Après quatre victoires en autant de journées, Paris a engrangé assez de points pour rester leader à l'issue de la 5e journée. Mais le Paris SG n'a pu faire fructifier un doublé d'Edinson Cavani (27, 34). Les Bordelais ont tiré profit de deux boulettes du gardien adverse Kévin Trapp : une tête de Saivet déviée dans son but (31) et un ballon chipé par Wahbi Kazhri (78) dans ses pieds. Bordeaux est provisoirement 9e avec 6 points.


Ce devait pourtant être la Saint Angel. Le PSG handball de Daniel Narcisse, Nikola Karabatic et Thierry Omeyer a eu beau présenter son Trophée des Champions glané samedi, il n'y en avait que pour l'ailier argentin Di Maria, vendredi avant le coup d'envoi au Parc des Princes.

Les supporters parisiens ont eu toute la trêve internationale pour se repasser en boucle la merveille de passe décisive adressée à Ezequiel Lavezzi contre Monaco (3-0), et ont dûment acclamé l'Argentin recrue à Manchester moyennant 63 millions d'euros. Di Maria s'est donc fait applaudir pour sa première apparition sur la feuille de match, pour son premier ballon, pour son premier dribble et pour sa première occasion - une tête sur une déviation de Cavani tout prêt du cadre mais sifflée hors-jeu - après 4 minutes de jeu.

Pour le reste, l'Argentin titularisé côté droit, a été un calvaire à marquer pour les Bordelais, repiquant dans l'axe pour rentrer sur son pied droit ou s'exilant côté gauche. Il a aussi pris sa chance de loin, sans succès (5, 10, 55) et perdu
son face-à-face avec Cédric Carrasso (42).

C'est toutefois Verratti qui s'est offert la première ovation du Parc des Princes en grattant un ballon, son troisième en 25 minutes, à l'entrée de sa surface.

- Boulettes de gardiens -


Et c'est surtout, dans la foulée, Edinson Cavani qui s'est montré deux fois décisif. L'Uruguayen est devenu à cette occasion co-meilleur buteur de Ligue 1 avec le Lyonnais Nabil Fekir, qui ne jouera pas avant six mois, avec quatre réalisations.

La première est un cadeau du gardien bordelais, Cédric Carrasso, qui, ne parvenant pas à capter une ouverture ratée, se voyait dribblé par l'Uruguayen. Frappe enchaînée sous la barre dans le but vide, 1-0 (27).
La seconde est une merveille de coup franc, un tir puissant enroulé pied droit qui a planté Cédric Carrasso sur sa ligne (34).
Entre temps, l'Allemand Kévin Trapp avait concédé son premier but sous le maillot parisien en déviant dans son propre but une tête d'Henri Saivet sur corner (30). La mécanique parisienne s'est toutefois grippée en seconde période, bousculée par des Bordelais bien organisés mais longtemps trop imprécis dans la finition.

Dès la 11e minute, Wahbi Khazri était trop court pour envoyer dans le but un centre d'Enzo Crivelli. Et au retour des vestiaires, Bordeaux profitait des ballons perdus par Thiago Motta, un peu, et Lucas Moura, un peu plus, pour faire le siège du but d'un Kévin Trapp pas franchement serein.
Peut-être perturbé par son but encaissé, la recrue allemande s'est montrée fébrile, se trouant complètement sur un centre... Avant de se faire prendre le ballon dans les pieds par Wahbi Kazhri et de concéder l'égalisation (79), alors que Bordeaux venait juste de perdre Henri Saivet, exclu sur un second carton jaune (77).
Pas encore de quoi s'inquiéter pour le Paris SG, qui a ensuite poussé pour s'imposer, sans succès. Mais sans doute de quoi relancer le débat sur le poste de gardien parisien, quatre jours avant les débuts du Paris SG contre Malmö en Ligue des Champions. Compétition où Trapp est censé aider Paris à franchir un pallier.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.