Les juilletistes débarquent en Limousin

Gros week-end sur les routes ce 10 juillet. Terre de passage, le Limousin devrait accueillir aussi beaucoup de touristes cette année.
Le camping de Nexon doit se remplir et affiche complet jusqu'à la fin juillet
Le camping de Nexon doit se remplir et affiche complet jusqu'à la fin juillet © France Télévisions/ France Lemaire

Sur l’aire de Beaune-les-Mines, c’est l’effervescence. Il y a déjà eu plus de monde mais à la mi-journée le trafic s’intensifie un peu. Les automobilistes s’arrêtent pour la pause repas. Et il faut de suite battre en brèche une idée reçue. Le fameux sens des départs peut aussi s’appliquer au nord ! Cette automobiliste par exemple qui quitte Toulouse pour aller à Lille : « je vais faire découvrir ma région à une amie ». Même chose pour cette famille vivant à Toulouse mais originaire d’Allemagne : « Nous allons passer deux semaines de vacances dans la famille. A cause du Covid, notre fils d’un an n’a pas encore vu ses grands-parents. Maintenant que nous avons fait les deux doses de vaccins nous pouvons enfin bouger ».

Décidément omniprésent, le virus se traduit ici par un stand de la protection civile qui propose des tests antigéniques. L’occasion de se faire tester pour partir plus serein. Pour ceux qui ont encore le courage de s’infliger le goupillon dans le nez alors qu’ils sont en vacances et après avoir roulé plusieurs heures. Ce voyageur parti d’Arras dans le Pas-de-Calais pour aller dans les Pyrénées au sud de Foix fait partie de ces courageux. « C’est toujours intéressant de savoir si on a le Covid. Surtout qu’en ce moment il y a une résurgence. C’est pour se rassurer un peu aussi ». Résultat du test disponible en 15 minutes. On ne peut pas dire qu’il y ait affluence pour les raisons précédemment exposées. 17 personnes testées dans la matinée. « On distribue aussi des autotests à la demande de l’ARS si des personnes n’ont pas forcément beaucoup de temps à nous consacrer » confie Jessy Arnaud, le responsable de la protection civile.

Les autres voyageurs rencontrés allaient dans le bon sens des départs, comprenez Nord-Sud. Des Berruyers filant en direction du Lot. Une destination visiblement prisée puisqu’elle accueillera également une famille en provenance de Namur en Belgique. Ceux-là  devront s’armer de patience pour la traversée de l’agglomération de Brive par l’A20. En raison d’un retard de travaux de sécurisation d’une falaise, un bouchon doit s’installer de manière provisoire (qui dure) tout l’été. Les projections les plus alarmantes prévoyaient des ralentissements sur 20 kilomètres. A l’heure où nous écrivons ces lignes, ce bouchon n’aura finalement pas tenu ses promesses. Au maximum 5 kilomètres ont été constatés en fin de matinée.

Les voyageurs nous en retrouvons à l’arrivée dans le camping de Nexon qui se remplit gentiment en début d’après-midi. Un groupe d’amis venant de toute la France prend joyeusement possession de plusieurs chalets. Depuis 5 ans, ils ont pris l’habitude de se retrouver dans ce camping. « On ne se connaissait pas avant, nos petits enfants ont sympathisé et c’est devenu le rituel de se retrouver 15 jours ici tous les ans ». Une chouette histoire d’amitié. La gérante, elle se frotte les mains. La saison s’annonce bonne. « Les chalets affichent complet jusqu’à fin juillet ce qui est une très bonne nouvelle pour nous. On a beaucoup d’habitués qui continuent à venir sur place mais également des clients nouveaux ». Une tendance positive à confirmer dans les semaines qui viennent. Un coup de pouce de la météo serait d’ailleurs plutôt bienvenu pour pouvoir enfin profiter pleinement des vacances !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vacances sorties et loisirs trafic routier économie transports