Limoges CSP : l'affaire Philippe Clairemonteil renvoyée au 13 février

© Pexels
© Pexels

L'ancien directeur financier du Limoges CSP, Philippe Clairemonteil dénonce le système de gestion du club. Son audience aux Prud'hommes de Limoges a été renvoyée au 13 février 2018. 

Par Gwendolina Duval

On en saura plus le 13 février 2018. L'audience prud'homale de Philippe Clairmonteil, ancien directeur administratif et financier du Limoges CSP a été reportée. Il a été licencié par la direction du club pour faute grave le 3 décembre 2015. Il attaque aux Prud'hommes pour licenciement abusif et harcèlement moral. 

Début juin 2017, Philippe Clairmonteil a dénoncé un système de gestion opaque sur fond d'argent public. Des primes auraient été octroyées en 2015 à deux joueurs : le meneur de jeu Léo Westermann et le pivot Fréjus Zerbo pour des sommes de 50 000  et plus de 120 000 euros.

Le but présumé : affaiblir le résultat comptable du club pour avoir de meilleures subventions des collectivités locales. 

 

 

Sur le même sujet

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus