Limoges : une étudiante convoquée devant la justice pour avoir revendu des vêtements volés sur internet

Une jeune femme de 20 ans a été interpellée après un vol à l'étalage dans un magasin du Family Village. L'enquête a révélé qu'elle avait déjà volé des vêtements, des chaussures et des accessoires pour les revendre sur internet. Depuis 2021, elle a vendu 342 articles, dont les 3/4 étaient volés. Elle comparaîtra devant la justice en janvier prochain.

Ce n'était pas son coup d’essai. Une jeune femme de vingt ans a été interpellée dans un magasin de sport du Family Village dans l'après-midi du 19 septembre. Elle venait d'être interceptée par le personnel après avoir passé les caisses avec deux vestes lestées de leurs antivols. Préjudice estimé : 195 euros. Si cette dernière a cette fois été interceptée, c'est qu'elle avait déjà été repérée sur les vidéos de surveillance lors de plusieurs vols. Le dernier, commis mi-septembre, portait sur un préjudice de 310 euros.

Selon la police de Limoges, elle a indiqué qu'elle volait pour la première fois. Elle a toutefois été placée en garde à vue. Lors d'une perquisition à son domicile, les enquêteurs ont découvert deux valises pleines de vêtements, chaussures et accessoires portant encore les étiquettes et provenant de deux autres enseignes de prêt-à-porter du centre-ville de Limoges.

Revente sur internet

Si les effets étaient encore neufs avec étiquette, c'est parce que la jeune femme les revendait sur un site bien connu de vente de vêtements, de chaussures et d'accessoires d'occasion. Sur son compte enregistré sur la plateforme apparaissaient 342 articles vendus depuis 2021 pour plus de 11 000 euros, dont les 3/4 étaient volés.

Lors de sa garde à vue, la jeune femme a reconnu l'intégralité des faits : étudiante boursière, elle volait environ une fois par semaine pour arrondir ses fins de mois.

Les trois enseignes ont déposé plainte au commissariat de Police de Limoges. L'ensemble des effets encore commercialisables leur ont été restitués.

Jusqu'ici inconnue des services de police, la jeune femme s'est vue notifier d'une double convocation en justice le 29 janvier prochain.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité