Cet article date de plus de 6 ans

Accidents de la route : le Lot-et-Garonne mauvais élève

19 personnes ont perdu la vie sur les routes du département depuis janvier. Face à ce très lourd bilan, les pouvoirs publics ont décrété l'etat d'urgence.

© FTV
Trois personnes ont perdu la vie dans la nuit de lundi à mardi dans trois communes du département (Saint-Pierre-sur-dropt, Laugnac, Samazan).

A Saint-Pierre-sur-dropt, un motard a heurté un engin agricole. Le propriétaire du deux roues, âgé de 37 ans, est décédé. A Laugnac, un automobiliste de 22 ans a perdu la vie sur la D13, son véhicule a percuté un arbre. A Samazan, un autre jeune homme de 22 ans est décédé en rentrant en collision avec un poids lourd qui arrivait en sens inverse.

Le bilan depuis janvier s'est donc aggravé : 19 personnes ont perdu la vie sur les routes du Lot-et-Garonne. En fait, les accidents sont moins nombreux mais ils font plus de morts qu'avant.

Le préfet a donc lancé un appel. Denis Conus a tenu une réunion de crise suivie d'une conférence de presse. Une disposition en est ressortie : les personnes impliquées dans un accident et jugés responsables d'alcoolémie seront systématiquement placés en garde à vue et déféré devant la justice. 

Par ailleurs policiers et gendarmes vont multiplier les actions répressives sur les routes. 
Accidents de la route : le Lot-et-Garonne mauvais élève

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie faits divers accident