À Agen, des centaines de motards manifestent contre la limitation de vitesse à 80 km/h

Des centaines de motards manifestent à Agen contre les limitations de vitesse à 80 km/h, samedi 20 janvier. / © MEHDI FEDOUACH / AFP
Des centaines de motards manifestent à Agen contre les limitations de vitesse à 80 km/h, samedi 20 janvier. / © MEHDI FEDOUACH / AFP

Quelque 450 motos, selon la police, 1.000 selon les organisateurs, et une centaine de voitures ont bloqué samedi après-midi le centre-ville d'Agen pour protester contre la mesure gouvernementale de limiter à 80km/h la vitesse sur les routes secondaires à double sens.

Par AFP

Une cinquantaine de motards du Gers, qui avant de partir à Agen avaient distribué des tracts "Non au 80 km/h, oui au réseau routier entretenu", ont répondu à l'appel de la Fédération des motards en colère du Lot-et-Garonne (FFMC47), tout comme de nombreux motards du Lot, Tarn-et-Garonne et des Landes.

Ils protestaient contre la réduction de la vitesse de 90 km/h à 80 km/h sur le réseau secondaire à partir du 1er juillet.

Une mesure "démagogique" et "repressive"


Selon Leopold Talou, l'un des membres de la Fédération des motards en colère, cette mesure est "un racket en bande organisée de la part de l'Etat. Elle est purement démagogique et ne réglera en rien la mortalité sur les routes de France. C'est une mesure purement répressive avec de plus en plus de radars embarqués, de sanctions automatisées, c'est notre liberté de circuler qui est remise en cause et ça, c'est inadmissible".

La FFMC préconise la pédagogie plutôt que la répression. "Il faut prendre les choses à la base, a déclaré Leopold Talou. Dès l'école primaire, il faut qu'il y ait une formation sur le code de la route, il faut faire comprendre à nos jeunes le partage de la route".

Il a également pointé les responsabilités de l'Etat avec la dégradation des infrastructures routières: "Il y a des nids de poule un peu partout, des chaussées déformées, dès qu'il pleut ce sont de véritables patinoires. Mettons de l'argent dans ce domaine-là et les accidents diminueront".

Une autre manifestation est prévue samedi prochain à Agen.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'apprentissage : pourquoi est-il intéressant pour les jeunes ?

Les + Lus