Agen : l’ extension de l’ Enap retenue dans les conclusions du Livre blanc de la Justice

Jean Dionis, le maire d’Agen, crie victoire. Comme tous les élus Lot-et-Garonne, l’édile d’Agen peut savourer cette bonne nouvelle. L’Enap verra son extension située à Agen. Cette extension devrait offrir plus de personnel aux prisons françaises.

La commission du livre blanc pénitentiaire a rendu ses conclusions ce mardi 4 avril. L’idée est de porter un certain nombre de propositions au gouvernement pour améliorer l’organisation carcérale en France. Parmi ces 24 propositions figure celle d’aménager l’extension de l’Enap à Agen.

Au-delà, pour affronter le défi de recrutement et de formation, l’École nationale d’administration pénitentiaire (Énap) doit être davantage associée à la programmation des recrutements et devenir un établissement public à part entière. Tout en restant opérateur unique de la formation des personnels pénitentiaires, elle doit piloter l’ensemble de la formation depuis le site d’Agen, agrandi, et à travers des pôles interrégionaux de formation continue.

Les élus du territoire agenais, de tout bord, ont longtemps défendu ce projet Lot-et-Garonnais. Ils ont fait valoir 3 arguments décisifs :

1/ Le concept d'Ecole unique à Agen doit permettre une conception cohérente de la formation initiale et de la formation continue des agents de l'Administration Pénitentiaire.

2/Financièrement, en ces temps de rigueur budgétaire, cette solution de tout regrouper in situ optimiserait le budget d’aménagement de la future extension.

3/Dans cette même optique, la solution agenaise insiste sur le délai très rapide, de l’ordre de 3 ans, permis par le choix d’Agen.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité