Fusillade à Agen : l'un des deux suspects reconnaît être l'auteur des tirs, les garde-à-vue prolongées

Le fast food devant lequel a eu lieu la fusillade, place du pin à Agen. / © capture street view google maps
Le fast food devant lequel a eu lieu la fusillade, place du pin à Agen. / © capture street view google maps

L'adolescent de 16 ans, victime d'une fusillade, dimanche 8 mars, à Agen est décédé. Le tireur présumé a été interpellé. Le conducteur du scooter a été aussi arrêté. Une cagnotte est en ligne pour aider la famille à financer les obsèques. 

Par SP avec AFP

Une fusillade a eu lieu au McDonald's d'Agen, dimanche 8 mars, dans l'après-midi. Un adolescent est décédé et un second, est blessé à la jambe. L'une des pistes poursuivie par les enquêteurs pourrait être le règlement de compte.

Deux suspects


Le tireur présumé a été interpellé, dimanche en fin d'après- midi, alors qu'il tentait de prendre la fuite. Une autre personne qui conduisait le scooter a été également arrêtée. 

Le service régional de police judiciaire (SRPJ) de Toulouse est saisi de l'enquête. "Plusieurs pistes sont actuellement étudiées par les enquêteurs", a indiqué le parquet. 

Deux mineurs de 16 et 17 ans sont donc en garde à vue depuis plus de vingt-quatre heures. L'un d'eux a reconnu être l'auteur des tirs, a annoncé mardi le parquet d'Agen. Leurs gardes à vue ont été prolongées lundi et les investigations confiées à la police judiciaire, se poursuivent, a indiqué le parquet mardi.

Le tireur présumé "a reconnu plusieurs tirs avec arme à feu", invoquant "un contexte de menaces dont il serait victime depuis plusieurs semaines de la part" des jeunes sur lesquels il a fait feu, a indiqué le parquet d'Agen mardi. 

Les deux personnes en garde à vue, qui résident sur l'agglomération d'Agen, ne sont pas connues de la justice, a-t-on précisé de même source. Les victimes, elles aussi de l'agglomération, sont elles "peu connues", en tout cas pas pour des faits de violence.
 

Fusillade au McDonald's


L'adolescent de 16 ans, grièvement touché au thorax, a succombé à ses blessures dimanche soir après des tirs par balle survenus dans l'après-midi en pleine rue à Agen. Il se trouvait en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des secours. 

Les deux garçons ont été visés par plusieurs tirs provenant probablement d'une "arme de poing", alors qu'ils se trouvaient vers 17H00 devant un restaurant MacDonald's, sur la place du Pin à l'entrée de la ville.

Le jeune qui l'accompagnait également âgé de 16 ans, a été touché, lui, au niveau de la jambe.

Selon une source proche de l'enquête, un homme qui se trouvait de l'autre côté de la route, a fait feu en direction des deux adolescents devant le restaurant avant de prendre la fuite sur un scooter conduit par une autre personne.

Entre quatre à six coups de feu auraient été tirés, selon des témoins.

Cagnotte en ligne

Cette fusillade provoque un choc sur place. L'une des membres de l'association des musulmans d'Agen a mis en ligne une cagnotte pour aider la famille de Sami, le jeune défunt. " Au sein de la communauté musulmane, en cas de décès, on est solidaire entre nous, pour aider au frais d'obsèques. " Elle se se dit choquée " Agne, c'est une ville hyper clame, c'est la première fois qu'on a un tel fait divers ( ... )  C'est d'autant plus choquant, un jeune de 16 ans avec une telle arme. " " On est dans une banalisation de la violence " s'inquiète-t-elle. 

Un fait marquant pour beaucoup car il y avait beaucoup de monde. À 17 heures un dimanche, c'est un lieu fréquenté. 



 

Sur le même sujet

Les + Lus