Bastide de Puymirol (Lot-et-Garonne) : un pan de remparts du 13e siècle s'effondre à cause des pluies

Bastide du 13e siècle fondée par Raymond VII, la Bastide de Puymirol, culminant à 153 mètres, surplombe la campagne alentour. Mais ce patrimoine médiéval est fragilisé par l'alternance de sécheresses et pluies intenses depuis une dizaine d'années : vingt mètres de remparts se sont effondrés. 

Le maire de Puymirol, dans le Lot-et-Garonne, constate l'éboulement des remparts après les violences inondations dans le département au début du mois de février.
Le maire de Puymirol, dans le Lot-et-Garonne, constate l'éboulement des remparts après les violences inondations dans le département au début du mois de février. © France 3 Aquitaine

Les intempéries de ces dernières semaines en Lot-et-Garonne n'ont pas causé de dommages qu'aux abords des cours d'eau. À la bastide médiévale de Puymirol, c'est un pan de vingt mètres de remparts qui s'est effondré, dans la nuit de jeudi à vendredi 12 février, heureusement sans faire de victime. 

"J'ai cru qu'il y avait un accident à la centrale nucléaire de Golfech"

Le bruit a réveillé Bernard Hélin, dont la maison surplombe les remparts. "Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers deux heures du matin, nous avons été réveillés par un bruit fracassant. Nous avons pensé qu'il y avait eu accident, peut-être nucléaire, à la centrale de Golfech, (située à proximité ndlr). Nous sommes sortis, mais nous n'avons rien pu voir avec la nuit profonde."

Le lendemain, un voisin qui vient les prévenir : "les remparts se sont effondrés". "Je suis allé voir immédiatement et j'ai constaté l'ampleur des dégâts" raconte Bernard, désormais "particulièrement inquiet."

L'effondrement des remparts a eu lieu pendant la nuit de jeudi à vendredi 12 février.
L'effondrement des remparts a eu lieu pendant la nuit de jeudi à vendredi 12 février. © France 3 Aquitaine

Retraité, il est arrivé à Puymirol voilà huit ans après être tombé amoureux de la commune et sa vue panoramique. Depuis, il restaure sa maison petit à petit pour la transformer en gîte. 

Nous sommes particulièrement inquiets, tant pour la sécurité des personnes en contrebas que pour la sécurité des biens, ainsi que la nôtre et celle de nos voisins 

Bernard Hélin, habitant au-dessus des remparts de Puymirol

Aujourd'hui, il constate d'importants mouvements de terrain autour de sa piscine, et des fissures dans les façades de sa maison. 

Une fissure de plus en plus large serpente dans la façade de la maison de Bertrand.
Une fissure de plus en plus large serpente dans la façade de la maison de Bertrand. © France 3 Aquitaine

D'importants dégâts depuis douze ans 

D'après le maire de la commune Jean-Louis Courreau, élu depuis une vingtaine d'années, cela fait une douzaine d'années que les remparts s'effondrent, alors qu'ils n'avaient pas bougé auparavant. 

Durant des siècles, ces très beaux remparts n'ont connu aucun effondrement, ni affaissement. Mais à notre grande surprise, depuis 2007, nous avons, de façon continue et régulière, tous les ans ou quasiment, des effondrements, des longueurs de 20 mètres, de 50 mètres...

Jean-Louis Courreau, maire de Puymirol

Est-ce les conséquences du dérèglement climatique ?  "Nous assistons, depuis globalement 13 ans à un phénomène climatique, avec la conjugaison des très grosses sécheresses et des pluviométries très importantes [...] nous avons des poussées argileuses qui déchaussent complétement nos remparts", analyse Jean-Louis Courreau. 

→ Regardez le reportage de Jules Boiteau et Marie Pannetrat :

Puymirol (Lot-et-Garonne) : un pan de remparts du 13e siècle s'effondre à cause des pluies

Un appel au secours pour sauver ce patrimoine médiéval 

Pour la petite commune de Puymirol et ses 900 000 habitants, l'entretien et la réparation des remparts coûte cher. "je n'ai pas été élu maire que pour me consacrer à construire des remparts, des remparts, des remparts ! Dans une petite commune de 900 000 habitants, nous n'avons une capacité de financement que de 150 000 euros chaque année à des travaux. Mais nous devons aussi renover tout le reste. Nous sommes dans l'incapacité de pouvoir absorber ces chocs psychologiques, historiques et financiers", explique l'élu. 

Il demande donc de l'aide, afin de pouvoir assurer la survie du patrimoine de sa commune. 

C'est un appel au secours, en tant que maire rural, que je lance, car tout le monde reconnait que Puymirol est un bijou médiéval du 13e siècle, 800 ans d'histoire qui pourraient disparaître en quelques décennies

Jean-Louis Courreau, maire

 

Le maire demande la reconnaissance d'état de catastrophe naturelle pour sa commune, pour aider au renforcement et à la reconstruction du mur, estimé à 80 000 euros. 

Carte : Puymirol, à l'est d'Agen, en Lot-et-Garonne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries patrimoine culture histoire réchauffement climatique environnement