Biscarosse : vers une nouvelle approche de l'accueil des demandeurs d'asile

Ce lundi, on inaugurait un nouveau centre d'accueil des grands lacs, pour les demandeurs d'asile orientés par l'office français d'immigration et d'intégration. A Biscarrosse, on teste une nouvelle approche d'intégration en lien avec la communauté locale.

La moitié des pensionnaires du centre sont des familles.
La moitié des pensionnaires du centre sont des familles.
Cela fait en fait neuf mois qu'il a ouvert ses portes. La structure prend en charge les personnes le temps d'une demande de statut de réfugié.
C'est la troisième structure du genre en Nouvelle Aquitaine après Bordeaux et Dax .

70 personnes d'une quinzaines de nationalités différentes sont accueillies ici, dirigées par l'office français d'immigration et d'intégration.
Pour la moitié des pensionnaires, il s'agit de familles qui ont fuient leur pays.

Parmi les missions du CADA, il y a l'hébergement dans les environs, l'accompagnement administratif social et sanitaire mais c'est surtout un lieu d'intégration. Car si un demandeur d'asile n'a pas le droit de travailler et n'est pas éligible aux prestations sociales, il peut participer à des ateliers animés par des bénévoles et les résidents eux mêmes.

Regardez le reportage de Ludivine Tachon et Clément Alet.
 
Inauguration du CADA Biscarosse
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie international solidarité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter