Inondations en Lot-et-Garonne : de nombreuses routes coupées, les transports scolaires interdits par endroits

Le Lot-et-Garonne reste en vigilance orange inondation, notamment sur le tronçon de la Garonne marmandaise, où les niveaux maxima ont atteint des records. Les transports scolaires sont interrompus sur une partie du département.
 
Le Lot-et-Garonne reste en vigilance orange inondation, notamment sur le tronçon de la Garonne marmandaise, ou les niveaux maximum ont atteint des records. Les transports scolaires sont interrompus sur une partie du département. 


Des niveaux supérieurs à 2003

Au petit matin, la cote a atteint 9,29 mètres à Tonneins, et 9,15 mètres à Marmande. Soit des niveaux maximum atteints dans la nuit supérieurs à ceux de la crue de février 2003. 

A Agen, la cote était de 4,6 mètres, contre 3,56 mètres à Villeneuve-sur Lot. Dans le secteur, les affluents de la Garonne et la Garonne agenaise sont placés en vigilance jaune. "Une fois ce maximum de crue atteint, le niveau de la Garonne va se stabiliser pendant quelques heures, précise Vigicrue.  La décrue sur ce secteur devrait s'amorcer en fin d'après-midi de lundi".
 

Couthures les pieds dans l'eau

A Couthures-sur-Garonne, les images sont assez spectaculaires. Une digue a cédé pendant la nuit, inondant un partie du village à une vitesse "phénoménale", selon un témoin. Les maisons ont les pieds dans l'eau, obligeant les habitants à surélever tous leurs meubles. Habitués aux crues de Garonne, ces derniers ont pris leur précautions, et surtout prennent la situation avec philosophie.

"Dès vendredi matin, quand on a vu qu'on était en vigilance, on a ouvert notre point de commandement et activé notre plan communal de sauvegarde", précise Jean-Michel Moreau  Maire de Couthures-sur-Garonne.



Voir le reportage de France 3 Aquitaine
Inondations : Couthures-sur-Garonne sous l'eau après une rupture de digue


Des images des inondations à Couthures-sur-Garonne...

 ... et à Marmande  

Transports scolaires perturbés

Si la tendance est à la décrue, ces conséquences de ces inondations restent bien présentes dans le département.

Les transports scolaires sont interdits par arrêtés préfectoral dans un périmètre longeant la Garonne (en rouge sur la carte de la préfecture).
 


Plus d'une vingtaine de routes départementales, ainsi que la Nationale 21, devenues impraticables, sont coupées par endroits à la circulation. La préfecture du Lot-et-Garonne a détaillé sur son compte Facebook les différentes déviations mises en place. 
  

Des évacuations et un décès

Les pompiers sont intervenus pour organiser de nombreuses évacuations et mise en sécurité (voir encadré).
Samedi 14 décembre, le corps d'un septuagénaire, résident près d'Espiens a été retrouvé. Selon toute vraisemblance, la victime serait tombée dans un ruisseau en crue en allant chercher son courrier. 
 
Les pompiers à pied d'œuvre
Depuis vendredi 13 décembre, et les très fortes pluies qui s'abattent sur le sud ouest,  les pompiers du Lot-et-Garonne multiplient les interventions.
Ce lundi matin encore, deux personnes, prisonnières de leurs voiture sont dû être secourues. Au total, les pompiers du département sont intervenus une douzaine de fois pour des situations similaires. Des opérations qui nécessitent à chaque fois le renfort de plongeurs.

Pas moins de quatre-vingt quinze interventions, principalement des opérations de reconnaissance et de mise en sécurité de personnes (48 depuis vendredi) ont été comptabilisées par le SDIS depuis le 13 décembre. La majorité de ces opérations se sont déroulées dans les secteurs de Marmande et Tonneins.

Si le temps est à l'accalmie, deux équipes de plongeurs restent encore en alerte sur ces mêmes secteurs, et une dizaine de plongeurs sont d'astreinte dans le département.
Le pompiers se préparent désormais pour les opérations de nettoyage des maisons et entreprises inondées.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo