Lot-et-Garonne : quand la météo dicte le temps des moissons

La moisson aura débuté avec une dizaine de jours de retard cette année en Lot-et Garonne. A cause d'une météo particulièrement défavorable. Ce qui pourrait avoir des conséquences sur les prix.

Le froid, la grèle, le manque d'eau ou les inondations... finalement, celui qui cultive des céréales passe son temps à scruter le ciel. Jusqu'à la moisson, il ne peut être complètement sûr de sa récolte. Et cette année en Lot-et-Garonne, il était même difficile de prévoir le jour de la récolte, tant le temps a été instable avec cet été qui n'est pas vraiment décidé.

Ce dimanche, il semble que ce soit le bon jour pour Sébastien Lafargue, agriculteur céréalier à Massels en Lot et Lot-et-Garonne. Mais il doit faire vite. Une petite fenêtre d'action pour intervenir, sinon, c'est la qualité du blé qui risque de s'en ressentir avec toute cette humidité. Une récolte moindre également. Ces producteurs auront du mal à fournir leurs clients dans les temps.

Selon Boris Bru, responsable céréale à la coopérative "La Gerbe, Lot-et-Garonne et Tarn" : "Les meuniers ont l'habitude d'utiliser nos blés autour du 15 août" mais cette année, on accuse près de 15 jours de décalage. Un retard qui sera difficile à rattraper. 

Regardez le reportage d'Olfa Ayed et Delphine Roussel-Sax.

Lot-et-Garonne : quand la météo dicte le temps des moissons

Avec la pluie qui reprend ce début de semaine, les agriculteurs continuent de regarder le ciel pour y espérer les dernières journées de récoltes sans que le blé soit gâché... 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie alimentation société météo