Lot-et-Garonne : un pas de plus vers un Center Parcs à Pindères et Beauziac

Des décisions importantes ont été votées à l'unanimité par l'Assemblée départementale lors d'une Commission permanente extraordinaire aujourd'hui. L'implantation de ce domaine Center Parcs est prévue pour 2019. 

Deux décisions ont été soumises au vote aujourd'hui. La première porte sur les modalités financières, administratives et techniques. La deuxième, ellen concerne l'engagement des partenaires à acquérir les terrains nécessaires (82 hectares par le Groupe Pierre et vacances et 45 hectares par le Conseil général). Et c'est l'unanimité qui s'est dégagée de ce vote. Le Conseil Général peut donc se lancer dans l'acquisition de ces terrains.

Le projet pourrait voir le jour en 2019. Il nécessitera 170 millions d'euros d'investissements. Sur le papier cela entraînerait la création de 300 emplois permanents à terme et la mobilisation de 250 emplois durant les travaux.

La direction de Center parcs fait peu de commentaires pour l'instant sur ce projet. Peut-être est ce dû aux difficultés qu'elle rencontre sur l'avenir d'un site Isérois pour lequel une décision importante a été rendue aujourd'hui.
Le tribunal administratif de Grenoble a en effet suspendu l'un des deux arrêtés du préfet de l'Isère qui autorisait les travaux de défrichement pour lancer ensuite le chantier contesté d'un futur Center Parcs (Pierre & Vacances) à Roybon (Isère).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie environnement archives