Lot-et-Garonne : un pilote décède dans le crash de son autogire

Un homme de 64 ans est mort dimanche 5 juillet alors qu'il pilotait son ULM de type autogire qui s'est crashé dans une prairie, sur la commune de Sos en Lot-et-Garonne. Des témoins parlent de feu ou d'explosion avant l'accident.

L'autogire a chuté au sol après semble-t-il un incident à bord. Image d'illustration.
L'autogire a chuté au sol après semble-t-il un incident à bord. Image d'illustration. © Maxppp/ Christian Watier
Les pompiers arrivés sur place n'ont pu malheureusement que constater le décès du pilote, incarcéré dans son appareil.

Le drame a eu lieu ce dimanche 5 juillet à la mi-journée sur la commune de Sos en Lot-et-Garonne (non loin des limites du Gers à l'Est et des Landes au Sud).
D'après les témoins, l'aéronef se serait embrasé en vol avant de piquer vers le sol et de s'écraser sur une prairie d'un particulier, non loin du village.

Une enquête devra déterminer les raisons et circonstances de l'accident. La brigade de gendarmerie des transports aériens de Mérignac en Gironde a dépêchés ur place une équipe de deux gendarmes pour faire des relevés et recueillir les témoignages.

C'est le deuxième accident d'autogire en peu de temps. Le dernier a eu lieu il y a quinze jours près de Reims. Deux personnes avaient été blessées dont une grièvement dans un atterrissage brutal.
 

Qu'est ce qu'un autogire ?

L'autogire (écrit parfois autogyre) ou gyrocoptère fait partie des engins Ultra Léger Motorisé (ULM). C'est une sorte d'hélicoptère léger dont une voilure tournante libre assure l'équilibre, mais dont la propulsion est assurée par une hélice entraînée par un moteur.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aviation économie aéronautique accident faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter