Couthures-sur-Garonne : le festival international de journalisme veut "sortir de l'entre-soi" et éclairer les débats

Journaliste : le métier est souvent remis en cause. L’actualité suscite des débats très vifs. A Couthures, l'équipe du Monde et ses invités confrontent le temps du festival les points de vue. Tous souhaitent mieux faire connaître et partager la pratique journalistique.
Le public et les professionnels se retrouvent lors de rencontres et débats qui animent cette 3e édition du Festival de Journalisme de Couthures-sur-Garonne.
Le public et les professionnels se retrouvent lors de rencontres et débats qui animent cette 3e édition du Festival de Journalisme de Couthures-sur-Garonne. © Festival International du journalisme

Sous un soleil généreux, où peut-on croiser Thomas Sotto, Christiane Taubira ou Jean-Luc Mélenchon, et des enfants journalistes en herbe ? Sur les bords de Garonne, dans cette commune de 370 habitants, près de Marmande.


Couthures-sur-Garonne devient le temps d'un long week-end le lieu où foisonnent les débats, les échanges autour du journalisme. 


Un festival pas comme les autres, dédié aux réflexions du moment qui traversent la société et leur traitement médiatique. Au coeur du débat pour cette édition 2021, " le vrai visage du complotisme" ou "les médias sont-ils coupables?"

Parmi les festivaliers, des hommes et des femmes qui ont soif d'informations et d'explications de la part des journalistes eux-mêmes. Sur scène, dans l'herbe, dans les rues à l'occasion de discussions façon "speed dating", à la terrasse du bistrot, beaucoup de professionnels du groupe Le Monde se confrontent au public. 


 


Thème de notre époque, "informer en temps de Covid" a ouvert les festivités. En faire trop, pas assez, avec qui ?
Une période où l'infox justement a prospéré. Comment faire face et trouver la bonne info ?
Louis Dreyfus, président du Directoire du monde, apporte son éclairage. "Nous croyons au Monde que cette bataille, on ne peut la mener qu'avec beaucoup, beaucoup plus de monde." 

Si on veut être capable de décrypter l'actualité, de mieux l'expliquer, d'être présent sur tous les formats, il faut plus de journalistes. C'est ce qu'on a fait au Monde.

Louis Dreyfus - Président du Directoire du groupe Le Monde -

L'information de qualité comme priorité, pour tous les lecteurs, notamment les jeunes générations : interview de Louis Dreyfus par Vincent Dubroca, édition 12/13 de France 3 Aquitaine, vendredi 9 juillet 2021. 

Interview de Louis Dreyfus à l'ouverture du Festival international de journalisme de Couthures-sur-Garonne

Un village accueillant

C'est devenu la marque de fabrique du festival international du journalisme, parrainé par le groupe Le Monde. Les journalistes partagent le toit des Couthurins.

"C'est vraiment la rencontre de cette ville (Paris NDLR), et puis de cette campagne. C'est une chose qu'on n'avait pas imaginer d'ailleurs." confie le maire de la commune, Jean-Michel Moreau.
 

© Christine Le Hesran - France 3 Aquitaine

C'est une ouverture sur le monde. C'est une manière de vivre, nous sommes comme ça. On a bien sûr tous nos défauts, on est de temps en temps grognons, mais quand il s'agit d'accueillir, on est assez ouverts à croiser de nouvelles personnes.

Jean-Michel Moreau - maire de Couthures-sur-Garonne (47)

"On est intéressés par les débats et leur qualité. On voit que les festivaliers sont très assidus !" Son visage est rayonnant. Il enfourche son vélo et repart dans les petites rues du village, son téléphone n'arrête pas. C'est toute une organisation d'accueillir jusqu'à 6000 personnes, invités compris. 

La fête continue jusqu'à dimanche soir, l'occasion de découvrir, outre les débats, les produits de la région mis en valeur pour les festivaliers. 

France 3 Nouvelle-Aquitaine sur le pont

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par France 3 Nouvelle-Aquitaine (@france3nouvelleaquitaine)

France 3 Noa est partenaire du festival international du journaliste de Couthures. La chaîne propose de découvrir une sélection de documentaires dans l'église du village.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias économie france 3 télévision