Reclus de Monflanquin : Le "gourou" condamné définitivement

L'ultime recours pénal de Thierry Tilly a été rejeté par la cour de cassation de Paris. Le "gourou" de Monflanquin est définitivement condamné à 10 d'emprisonnement pour avoir placé sous son emprise la famille de Védrines.  

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le volet pénal de l'affaire des Reclus de Monflanquin est désormais clos définitivement.
Condamné en appel à dix ans d'emprisonnement en juin 2013, Thierry Tilly avait manifesté son intention de se pourvoir en cassation, ultime procédure de recours pour tout justiciable condamné sur le sol français.
La chambre criminelle de la Cour de cassation de Paris a rejeté cette demande mercredi. Thierry Tilly est donc définitivement reconnu coupable d'abus de faiblesse, violences aggravées et arrestation, enlèvement, détention ou séquestration arbitraires aggravées.

Durant près de dix ans, Thierry Tilly avait placé sous son influence 11 personnes d'une même famille, les de Védrines, une famille aristocratique originaire du Lot-et-Garonne.  
Ce virtuose de la manipulation les a manœuvrés pendant toutes ces années et les a spoliés de près de 5 millions d’euros.
Le volet pénal est clos, le feuilleton civil se poursuit autour de la vente du château Martel de Monflanquin que la famille de Védrines espère récupérer.