• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Manque de sang : l'EFS lance un appel aux dons

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

En Limousin comme dans l’ensemble de l’hexagone, les réserves en sang sont au plus bas. Du jamais vu depuis 2011. Pour remonter ce niveau, l'Etablissement Français du Sang compte particulièrement sur la journée mondiale qui a lieu ce vendredi 14 juin 2019.
 

Par Margaux Blanloeil


« Une poche de sang égale trois vies sauvées ». C’est ce que clame l’EFS sur son site internet. Quand on entend ce chiffre, difficile de ne pas sauter le pas. Si la peur de la piqûre, la vue du sang provoque souvent des sueurs froides ou des nœuds dans l’estomac, ce chiffre éloquent permettra peut-être à certains de dépasser l’appréhension.

En plus d’être salvateur, donner son sang ne dure que 45 minutes et peut se faire à côté de chez soi. Où donner ?

Une poche de sang c’est 480 ml. D’une poche, on prélève des globules rouges, du plasma et des plaquettes utiles pour soigner une panoplie de maladies et d’accidents de la vie (cancers, leucémies, interventions chirurgicales, hémorragies…).
L’acte est simple, rapide et possible pour beaucoup de citoyens. Malheureusement, entre 4 et 5% seulement de la population en âge de donner le font.

Les stocks de sang au plus bas


L'Etablissement Français du Sang lance un appel national. Car, en ce début juin, les réserves en sang se révèlent inquiétantes pour affronter la période estivale. Pendant les grandes vacances, le sang reste une denrée indispensable pour les hôpitaux qui sont particulièrement sollicités à ce moment de l’année.
 
© Etablissement Français du Sang
© Etablissement Français du Sang


Les nombreux ponts du mois de mai auraient favorisés cette situation. La majorité des gens ont opté pour des week-ends prolongés ce qui a rendu difficile les collectes de sang.
Le problème est récurrent sauf que c’est la première fois depuis 8 ans que les stocks sont aussi bas.

La France dispose de 85 000 poches de produits sanguins d'avance, il en faudrait 100 000 pour pouvoir répondre à tous les besoins.

En Limousin, les dons se font attendre à l’image du reste de l’hexagone. Il faudrait 800 donneurs par semaine.

La Journée mondiale des donneurs de sang


A l’occasion de la journée mondiale des donneurs de sang vendredi 14 juin, des collectes s’organisent sur l’ensemble du territoire.

A Limoges, elles se déroulent plusieurs jours au Pavillon du Verdurier, Place St Pierre, mercredi 12 juin et jeudi 13 juin de 12h30 à 19h et le vendredi 14 juin 2019 de 10 h à 19h30

A Tulle, à la Salle des fêtes, impasse Latreille, du jeudi 13 juin au vendredi 14 juin de14h30 à 19 h. 
 

 

Qui peut donner son sang ?

  • Toute personne âgée de 18 à 70 ans, qui pèse plus de 50 kg et qui est reconnue apte suite à l’entretien, peut donner son sang. Après 60 ans, le premier don est soumis à l’appréciation d’un médecin de l'EFS.
  • Les hommes peuvent donner jusqu’à 6 fois par an et les femmes jusqu’à 4 fois. Entre deux dons de sang, il faut respecter un délai de 8 semaines minimum.
  • Il existe néanmoins des contre-indications au don du sang. Elles peuvent être liés à des problèmes médicaux (prise d'antibiotiques, fièvre, soins dentaires ou intervention chirurgicale...) ou liées à des pratiques personnelles (tatouages, drogue...) et sexuelles (relations avec des partenaires multiples ou entre hommes dans les 12 derniers mois).

Plus d'informations sur : L'Etablissement Français du Sang. 

 

Sur le même sujet

Germinal Peiro a fait appel

Les + Lus