Une minute de silence en mémoire de Samuel Paty

Plusieurs universités de France ont observé ce lundi midi une minute de silence à la mémoire de Samuel Paty, cet enseignant assassiné vendredi dernier par un terroriste islamiste. À Poitiers le président de l'université, Yves Jean, a rappelé l'attachement de l'université aux valeurs républicaines.
Une minute de silence en hommage à Samuel Paty, professeur d'histoire, assassiné vendredi.
Une minute de silence en hommage à Samuel Paty, professeur d'histoire, assassiné vendredi. © Stéphane Bourin - France Télévisions
Une minute de silence a été observée ce lundi dans de nombreuses universités françaises. À Poitiers, les enseignants et les étudiants ont rendu hommage à Samuel Paty sur le campus. De son côté, le président de l'université, Yves Jean, accompagné des députés de la Vienne et de la maire de Poitiers, a prononcé un discours devant l'hôtel de la Présidence après une minute de recueillement. Il a salué la mémoire de ce collègue "qui a eu le courage de ne pas reculer face aux menaces". Et il a rappelé l'attachement de tous aux valeurs républicaines.

Nous réaffirmons notre attachement inconditionnel aux valeurs républicaines, à la laïcité qui protège la liberté de conscience et la liberté d'expression.

Yves Jean, président de l'université de Poitiers

Pour Yves Jean, il y a un besoin urgent de fomer toutes les générations, de la maternelle à l'université, à ce qu'est la laïcité. Même réaction de Léonore Moncond'huy, la maire de Poitiers.

On a assassiné un enseignant, on s'attaque à l’école en tant que symbole républicain.

Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers

Au même moment une minute de silence était également observée à Buxerolles, dans la Vienne.
Ce lundi soir à 18 heures, des rassemblements silencieux sont prévus à Poitiers (place du Maréchal Leclerc), à La Rochelle (place de Verdun) et à Châtellerault (devant le kiosque à musique).
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terrorisme faits divers éducation société