Mitterrand : la maison de Latche dans les Landes au coeur de sa vie et du pouvoir

Acquise en 1965 par François Mitterrand à Souston dans les Landes, l'airial de Latche a accueilli les dirigeants politiques du monde entier durant les septennats du président socialiste.
Latche : un lieu d'influence politique, un lieu de vacances en famille mais un lieu riche aussi en secrets.

Ici en vacances à Latché (Landes), Danielle et François Mitterrand se sont connus en 1940 à Cluny.
Ici en vacances à Latché (Landes), Danielle et François Mitterrand se sont connus en 1940 à Cluny. © MaxPPP

C'est une bâtisse découverte au hasard d'une balade en forêt par François Mitterrand lors de vacances en famille à Hossegor dans les Landes, explique son fils Gilbert Mitterrand. Une vieille bergerie isolée, à Soustons, accessible alors uniquement par des chemins forestiers : Latche.

François Mitterrand acquiert cette propriété en 1965. Au fil des ans, la bergerie se transforme en un lieu de villégiature où famille et amis sont réunis. Mais Latche devient également un lieu d'exercice du pouvoir.

L'airial de Latche à Soustons dans les Landes en 1975
L'airial de Latche à Soustons dans les Landes en 1975 © INA

Un lieu de vacances et de rencontres

Bien avant son élection à la Présidence de la République, le dirigeant socialiste fait de Latche un lieu d'influence pour construire son accession au pouvoir.

 Avant le 10 mai 81, dès les années 70, c'est un lieu de rencontres avec des amis politiques de gauche et des responsables socialistes du monde entier.

Gilbert Mitterrand

Après plusieurs années de travaux et diverses acquisitions, la vielle bâtisse se modernise et s'entoure d'un domaine forestier d'une vingtaine d'hectares. François Mitterrand y voit un havre de paix et de méditation personnelle.

Son bureau était un lieu que l'on respectait, c'était son endroit à lui, celui où il s'évadait par la lecture ou la méditation. En dehors, tout était partagé entre les parents, les grands-parents et les enfants. C'était ça Latche : la vie.

Gilbert Mitterrand

Un reportage télévisé de 1973, huit ans avant son entrée à L'Elysée, est déjà l'occasion pour le grand public de découvrir Latche et une partie du rôle que joue ce lieu dans la vie de François Mitterrand.

 

Les responsables politiques se succèdent à Latche durant des années mais ils ne sont pas les seuls : intellectuels, artistes ou scientifiques y sont aussi invités. Ils participent à des rencontres amicales, comme les qualifient Gilbert Mitterrand, une ouverture sur le monde qui enrichit la qualité des échanges :

Mon père était beaucoup plus dans le questionnement que dans la réponse. Il était dans la curiosité des choses (...) ceux qui pouvaient répondre à cette quête étaient les bienvenus à Latche

 

Un lieu de pouvoir hors des protocoles

L'Espagnol Felipe Gonzales, le Portugais Mario Soares, l'Israélien Shimon Perez ou encore le Russe Mikhaïl Gorbatchev sont quelques-uns des dirigeants politiques reçus par François Mitterrand à Latche.

Dès le début de son premier septennat, il accueille également le chancelier allemand Helmut Schmidt.
Les journaux télévisés relatent à l'époque les enjeux majeurs de cette rencontre sur la construction européenne.

Mais en coulisses, Gilbert Mitterrand se souvient d'un échange entre son père et le Chancelier au sujet de la réunification de l'Allemagne qui interviendra huit ans plus tard.
Mon père, explique-t-il, lui a dit "Helmut, il faudrait que nous abordions la question de la réunification allemande, une question très légitime qui pourrait se poser d'ici la fin du siècle". Et le Chancelier de lui répondre : "François, pourquoi me poser cette question, on n'est pas prêts de le voir... Expliquez-moi pourquoi vous pensez que cela peut arriver plus vite qu'on ne le pense ?"

Un espace aussi tranquille comme Latche, hors protocole, ce sont peut-être des moments où l'on fend l'armure, où l'on peut se dire des choses lors d'une balade ou d'une tablée.

 

durée de la vidéo: 03 min 26
Gilbert Mitterrand raconte les coulisses de la rencontre entre Schmidt et Mitterrand en 1981 à Latche

 

Latche sera même le décor, le 2 janvier 1983,  d'une émission télévisée en direct dans le journal d'Antenne 2 où François Mitterrand présente les grands objectifs sociaux et économiques de son gouvernement.

François Mitterrand présente ses voeux depuis Latche dans les Landes en janvier 1983 sur Antenne 2
François Mitterrand présente ses voeux depuis Latche dans les Landes en janvier 1983 sur Antenne 2 © F3 Nouvelle Aquitaine - INA

Latche et ses secrets

C'est bien plus tard, lorsque la vérité éclate au grand jour sur la double vie sentimentale du Chef de l'Etat, que l'on apprend que Latche est initialement le lieu imaginé par François Mitterrand pour y retrouver la jeune Anne Pingeot rencontrée sur la côte landaise. Il construira finalement sa double-vie avec Anne Pingeot puis leur fille Mazarine dans une autre propriété, à Gordes dans le Vaucluse.

Latche sera donc la maison familiale. Danielle Mitterrand, qui connait la double-vie de son mari, y installe aussi son amant, Jean Balenci.
Depuis le début des années 60, ce professeur de gym dont elle était tombée amoureuse, existe au vu et au su de tous dans la famille.

Dans leur ouvrage paru au Seuil, "Latche, Mitterrand et la maison des secrets" les journalistes Yves Harté et Jean-Pierre Tuquoi racontent cette face cachée de Latche au grand public, les secrets politiques et ceux de famille. On peut notamment y lire cette anecdote concernant la présence de l'amant de Danielle Mitterrand à Latche :
"A Roland Dumas qui s'étonne de cet état de fait et pose prudemment la question à François Mitterrand, ce dernier rétorque : je ne me vois pas lui interdire ce que je m'autorise."

Si Latche recèle de nombreuses histoires familiales restées secrètes durant des décennies, l'airial devient également le repaire de la Mitterrandie comme le surnomment les auteurs de l'ouvrage. Et le lieu de réunions où se décident des stratégies. Gilbert Mitterrand reste lui plus mesuré quand on l'interroge sur Latche durant les septennats de son père :

Ce n'était pas une annexe de L'Elysée (...) Mais des moments d'Histoire se sont certainement décidés ici, des stratégies aussi. 

 

© Editions Le Seuil

 

Le regard des Landais aujourd'hui sur Latche et son histoire

Lorsqu'on interroge aujourd'hui les habitants de Souston (la commune du lieu-dit Latche) sur ce "passé présidentiel", beaucoup se souviennent de l'implication du Chef de l'Etat dans le quotidien de la commune.
C'est le cas de l'ancien maire Jean-Yves Montus. Durant ses 27 ans de mandat, il a reçu quatre visites officielles au cours desquelles François Mitterrand, explique-t-il, tenait à faire participer la commune à des moments de Chef d'Etat.
Il se souvient surtout de sa proximité régulière avec les habitants :

Il se faisait un devoir de venir nous payer l'omelette de Pâques, c'était la tradition. A chacun, il posait des questions sur ce qu'il faisait. Il voulait savoir quel était l'environnement autour de sa maison à Soustons.

Jean-Yves Montus

 

durée de la vidéo: 02 min 10
François Mitterrand et les Landais

Aujourd'hui, un mémorial érigé dans le centre ville de Soustons rappelle les liens qui ont rapprochés la commune et François Mitterrand durant près de quarante ans.
A Latche, son fils Gilbert a initié en 2019 "Les Rencontres de Latche". A travers ces moments d'échanges d'idées et d'opinions, il souhaite, dit-il, redonner au lieu l'esprit de curiosité qui plaisait tant à son père.

Emission spéciale sur France 3 en Nouvelle Aquitaine

A l'occasion des 40 ans de l'élection à l'Elysée de François Mitterrand, les antennes de France 3 en Nouvelle Aquitaine vous proposent une émission spéciale, le dimanche 9 mai à 11 heures.
Durant une heure, témoignages et reportages vous feront revivre cette page d'histoire vue de notre région ainsi que l'héritage politique des deux septennats de François Mitterrand.
Emission présentée depuis le musée François Mitterrand à Jarnac en Charente par Laïd Berritane.
Rédaction en chef : Franck Omer.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois mitterrand politique élection présidentielle élections international