• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Mont-de-Marsan : les élus des Landes se rassemblent pour le prolongement de la LGV vers l'Espagne

Le député des Landes Fabien Lainé signe la motion adressée au gouvernement. / © Ludivine Tachon / France 3 Aquitaine
Le député des Landes Fabien Lainé signe la motion adressée au gouvernement. / © Ludivine Tachon / France 3 Aquitaine

À l'initiative de la CCI des Landes, une quinzaine d'élus PS mais aussi LREM se sont rassemblés, ce vendredi 23 février, pour signer une motion en faveur du prolongement de la LGV depuis Bordeaux vers l'Espagne. Le Premier ministre devrait se prononcer sur le dossier lundi.

Par AR

"Il ne peut y avoir ni pause, ni retour en arrière" écrivent la quinzaine d'élus mobilisés pour le prolongement de la LGV, qui ont adopté une motion commune, ce vendredi 23 février, à la CCI des Landes. 

D'après un rapport remis récemment à Elisabeth Borne, la ministre des Transports, le tronçon Bordeaux-Dax n'est pas jugé prioritaire. Il pourrait être repoussé, voire abandonné. 



C'est contre cette perspective que se sont réunis des élus de plusieurs bords politiques dans les Landes.

Parmi ceux-ci, le président du département Xavier Fortinon, Renaud Lagrave, vide président du conseil régional en charge des transports, les députés Fabien Lainé (LREM) et Boris Vallaud (PS),  les sénateurs des Landes ainsi que les maires de Dax et de Mont-de-Marsan. 

Les signataires de cette motion adressée au gouvernement. / © France 3 Aquitaine
Les signataires de cette motion adressée au gouvernement. / © France 3 Aquitaine


"Nous demandons au Gouvernement le maintien de la réalisation en 2027 de la LGV Bordeaux-Mont-de-Marsan, Dax, Bayonne, Espagne, et son inscription prioritaire dans la loi d'orientation des mobilisés en 2018" écrivent les élus, à trois jours de l'annonce de la décision du gouvernement sur le dossier. 

"Nous avons besoin de cette ligne, à la fois car c'est la grande vitesse européenne qui est en jeu, les transports du quotidien, au sud de Bordeaux, mais aussi le fret ferroviaire, extrêmement important dans notre région", plaide Renaud Lagrave. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus