• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Mort du chef Thierry Lassala : une enquête est ouverte pour déterminer les raisons du décès

Les recherches avaient mobilisé de nombreux proches et anonymes pour retrouver Thierry Lassala dans les environs de Lurbe-Saint-Christau. / © Maxppp
Les recherches avaient mobilisé de nombreux proches et anonymes pour retrouver Thierry Lassala dans les environs de Lurbe-Saint-Christau. / © Maxppp

Le Parquet de Pau a ouvert une enquête pour déterminer les causes de sa mort : chute ou malaise. Le chef palois (Ze Bistrot à Pau) de 53 ans, porté disparu depuis le 24 octobre, était parti comme à son habitude à la chasse à la bécasse. Son corps a été retrouvé samedi soir par des sauveteurs. 

Par CB et AFP

Il était parti à la chasse avec son chien le 24 octobre au matin, comme tous les lundis, et avait donné signe de vie pour la dernière fois à 15h30 dans un appel téléphonique à l'un de ses deux fils.
Depuis, malgré les moyens engagés chaque jour par le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM), les pompiers et, dans un élan de solidarité, plus d'une centaine de bénévoles, aucune nouvelle du disparu.

Samedi, en fin d'après-midi, des bénévoles-chasseurs donnaient l'alerte et les secours retrouvaient le corps sans vie de Thierry Lassala au Pic du Mail d'Arrouy (1.251 m), au-dessus d'Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques).

Aujour'hui, une enquête est ouverte pour comprendre les raisons de sa mort dans cet environnement accidenté, broussailleurs et riches en crevasses. Mais n'exclut pas la possibilité d'un problème de santé. 


Un chef de renom de la région


Thierry Lassala, qui avait fait ses classes de cuisinier chez le célèbre Michel Guérard (trois étoiles Michelin à Eugénie-Les-Bains, dans les Landes) et chez Firmin Arrambide (Saint-Jean-Pied-de-Port, dans les Pyrénées-Atlantiques), avait repris dans les années 1990 le restaurant de ses parents, Au bon coin, à Lurbe-Saint-Christau, près d'Oloron. En 2010, il s'était installé à Pau pour ouvrir Ze Bistrot (une toque au guide Gault-Millau).

Disciple du chef basque Christian Parra (deux étoiles Michelin), décédé en 2015, il était aussi un grand amoureux des vins et très lié au célèbre vigneron de la Loire et du Jurançon Didier Dagueneau, lui-même mort dans un accident d'ULM dans les Pyrénées en 2008. 

Sur le même sujet

Réaction du directeur

Les + Lus