Cet article date de plus de 4 ans

Les mutuelles communales, avantageuses et méconnues

Depuis quelques années, une association qui regroupe des conseillers de la protection sociale de la France entière propose aux collectivités locales une convention : en adhérant, elles peuvent proposer, via leurs services sociaux, des solutions de mutuelle moins chères. Etat des lieux
Depuis quelques années, une association qui regroupe des conseillers de la protection sociale de la France entière propose aux collectivités une convention : en adhérant, ces communes et autres peuvent proposer, via leurs services sociaux, des solutions de mutuelle moins chères. Etat des lieux en Haute-Vienne et en Corrèze ©F3 Limousin
En France, environ 5 millions de personnes n'ont pas de complémentaire santé, un constat qui a amené des conseillers de la protection sociale de la France entière à se regrouper en association. Ils proposent aux collectivités locales une convention baptisée « Ma commune-ma santé ». Le principe est simple : la collectivité adhère à cette association nationale qui met en concurrence les mutuelles afin d'accéder à tous les avantages d'un contrat groupé négocié. 

En Haute-Vienne, 10 communes ont déjà signé la convention. La ville de Panazol s'apprête à le faire et organise mercredi 19 octobre 2016 une réunion d'information sur ce thème.

En Limousin, ce dispositif est particulièrement développé en Corrèze où plus d'une trentaine de collectivités y adhérent depuis 2014, comme le Pays d'Argentat où 40% des habitants ont plus de 60 ans. 

Face au nombre croissant de personnes sans mutuelle, cette convention semble une vraie alternative, même si elle peine encore à s'implanter.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société