La nature en fête ce week-end

© Pixabay
© Pixabay

La Fête de la Nature se prolonge ce week-end pour sa douzième édition ayant pour thème "voir l'invisible". Des centaines d'animations gratuites sont proposées dans toute la France.

Par NPDP

Les oiseaux gazouillent, les papillons s'agitent, les fleurs s'épanouissent, le pollen vole en tous sens : c'est le printemps et la nature explose ! Le moment où jamais de partir en exploration dans notre région.

Depuis mercredi et tout le week-end, des animations permettent aux amateurs de visiter gratuitement des lieux emblématiques ou plus discrets.

Qui a créé cette fête ?

A l'origine, l'Union Internationale du Conservatoire de la Nature et le magazine Terre Sauvage sont à l'initiative de cette journée de célébration de la nature, en choisissant la date la plus proche de la journée internationale de la biodiversité et en s'adressant à tous les publics.

Qui organise les animations ?

Les associations de conservation et d'éducation à la nature mais aussi les collectivités locales, les écoles, les entreprises et tous les particuliers qui acceptent de partager leurs jardins secrets.
© CC0 Public Domain by Pixabay
© CC0 Public Domain by Pixabay

Que faire en Nouvelle-Aquitaine ?


Vous aimez la campagne, les parcs, les forêts, les lacs, les marais... Tous les milieux sont représentés et classés sur le site de la Fête de la Nature.

Vous pourrez apprendre à mieux connaître les amphibiens, les arbres et arbustes, l'astronomie, les champignons ou les coquillages.

 

Nos coups de coeur ?

Au Pays Basque, le parc écologique Izadia propose un jeu de piste qui illustre parfaitement le thème de l'année : voir l'invisible. Les loupes binoculaires vous permettront de plonger au cœur des floraisons et de découvrir l'étonnant mimétisme du phasme et de la mante religieuse.

En Béarn, ce sont des naturalistes en herbe qui vous feront découvrir la nature comme vous ne l’avez encore jamais vue ! Les enfants du club nature Le Desman, âgés de 6 à 11 ans, seront vos guides. L’occasion de participer à des activités.

En Gironde, vous pourrez vous initier au "land art" à Martillac. Avec trois brindilles et beaucoup d'imagination, vous pourrez laisser libre cours à votre imagination le temps d'un atelier.

© Cédric Cottaz, francetv
© Cédric Cottaz, francetv

Dans les Landes, la réserve naturelle de l'Etang noir propose une balade adaptée aux sourds et malentendants. Les animateurs rendront visibles les traces imperceptibles de passage des animaux.  

En Dordogne, les chauves-souris n'attendent plus que vous à Monbazillac. Dans le cadre d'un programme ayant pour but d’évaluer et de favoriser la prédation des chauves-souris en viticulture, les élèves du collège d'Henri IV de Bergerac -qui ont construit des nichoirs- participent à une animation nocturne en compagnie de ces petits mammifères mal-aimés et pourtant très utiles surtout l'été, car gourmands de moustiques !


Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus