Nouvel épisode de canicule annoncé en Limousin

© André Abalo - France 3 Limousin
© André Abalo - France 3 Limousin

Selon Météo France, le pays pourrait connaître un nouvel épisode de canicule à partir du lundi 22 juillet. La Haute-Vienne, la Creuse et la Corrèze ne devraient pas être épargnées. Les températures annoncées seront très élevées en journée et pas très basses la nuit. 

Par Hélène Abalo

Un mois après un premier épisode caniculaire, la France devrait connaître un nouvel épisode météorologique très chaud à partir de lundi, 22 juillet 2019. Météo France ne s'avance pas encore ni sur sa durée, ni sur son étendue géographique. Néanmoins, un petit coup d'oeil sur les prévisions suffit à se rendre compte que le mercure va bel et bien grimper, y compris en Limousin. 
 
 

Alerte ? 

L'alerte canicule est déclenchée au vue de certains critères qui sont, notamment, la durée du phénomène et sa localisation. Les autorités se basent sur des indicateurs biométéorologiques fixés pour chaque département. Ces IBM correspondent à l'écart des températures entre celles observées le jour et celles observées la nuit. 
 
 
  • En Haute-Vienne, il faut que la température diurne soit supérieure ou égale à 34° et la température nocturne supérieure ou égale à 20° pendant trois jours soit un écart de 14°. 
  • En Creuse, il faut que la température diurne soit supérieure ou égale à 34° et la température nocturne supérieure ou égale à 20° pendant trois jours soit un écart de 14°.  
  • En Corrèze, il faut que la température diurne soit supérieure ou égale à 36° et la température nocturne supérieure ou égale à 19° pendant trois jours soit un écart de 17°.  
 


Si les prévisions de Météo France se confirment, les trois départements du Limousin pourraient donc être concernés entre lundi 22 juillet et vendredi 26 juillet, avec des températures allant jusqu'à 38° en Haute-Vienne et en Creuse, jusqu'à 41° en Corrèze et un mercure qui resterait au-dessus des 20° la nuit localement. 

Il existe 4 niveau d'alerte canicule, ce qui permet d'adapter les besoins sanitaires et médicaux : 
  1. niveau de veille saisonnière, activé systématiquement entre le 1er juin et le 31 août partout en France pour assurer le suivi des indicateurs.
  2. niveau d'avertissement avec une veille renforcée.
  3. niveau 3 (orange) permet de prendre les mesures pour protéger la population.
  4. niveau 4 (rouge) est un niveau de crise.



En cas de forte chaleur, des précautions s'imposent

 
© Santé publique France
© Santé publique France

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus