Onze sites en Limousin pourront accueillir des athlètes pour se préparer aux JO de 2024

La liste des sites labellisés "Centre de préparation aux Jeux Olympiques de Paris 2024" a été dévoilée ce lundi 5 octobre 2020. Onze sites ont été retenus en Limousin. Ils pourront accueillir des sportifs dès juillet 2021.
Le Parc des sports de Beaublanc fait partie des sites labellisés pour accueillir la préparation des équipes aux JO 2024.
Le Parc des sports de Beaublanc fait partie des sites labellisés pour accueillir la préparation des équipes aux JO 2024. © F3 Limousin
Onze sites en Limousin font désormais partie du catalogue officiel du comité international olympique (CIO) qui sera présenté aux différentes équipes sportives pour choisir des lieux de préparation, en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024.

   

6 sites en Haute-Vienne


En Haute-Vienne, six candidatures ont été retenues, parmi lesquels plusieurs sites à Limoges : 

- l’Aquapolis, la piscine d’été de Beaublanc et la Lac de Saint-Pardoux pour les sports aquatiques (natation, triathlon et waterpolo)
- le Complexe de la Basse pour le BMX Race
- le Complexe sportif départemental Robert Lecomte pour l’escrime et le judo
- le gymnase Henri Normand pour le goalball, le handball et le rugby fauteuil
- le Parc des Sports de Beaublanc pour le basketball, le football et le rugby à 7

A Saint-Yrieix-la Perche, le complexe Villasport est également retenu pour la lutte et le tennis de table.
 

4 sites en Corrèze


En Corrèze, tous les sites qui avaient déposé une candidature ont été retenus : 

- le Haras national de Pompadour pour l'équitation
- le Pôle sports nature du Causse pour l'aviron et le triathlon 
- l' Espace 1000 Sources de Bugeat pour l'athlétisme, le basketball, la boxe, le judo et le rugby à 7
- la piscine et le Stadium de Brive pour la natation artistique, la natation et le rugby à 7
 

1 site en Creuse


A Guéret, la forêt de Chabrières est retenue pour le cyclisme sur route et le VTT.


L'ensemble de ces sites pourra potentiellement accueillir des délégations sportives étrangères dans leur préparation dès la fin des Jeux olympiques de Tokyo (reportés en juillet 2021), si elles choisissent le Limousin pour venir s'entrainer.

Au total, 410 sites ont été retenus en France sur 750 candidatures.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport