Panique autour de la rhinopneumonie du cheval

© Pexels
© Pexels

La rhinopneumonie équine inquiète. Cette maladie du cheval se répand sur le territoire français. De nombreuses manifestations équines sont annulées. C’est le cas de l’Equiraid des puys en Creuse.

Par Gwendolina Duval

Une épidémie de rhinopneumonie touche les chevaux dans toute la France. Pour le moment, aucun cas n’a été déclaré en Limousin, mais les organisateurs de rassemblements prennent peur.

En Creuse, l’Equiraid des puys, concours d’endurance équestre, a été annulé par mesure de précaution.

La rhinopneumonie est une maladie très contagieuse. Le RESPE (Réseau d’epidémio-surveillance en pathologie équine) a déclenché une cellule de crise le 26 avril 2018 et parle d’une "circulation avérée et importante du virus, en particulier dans la filière sport".

Depuis le mois de mars, une trentaine de cas ont été recensés. Les principaux foyers de la maladie se trouvent dans le nord-ouest du territoire comme en Normandie, mais certains ont été détectés en Charente-Maritime, récemment le 16 mai 2018.

La rhinopneumonie est une maladie grave. Non transmissible à l’homme, elle peut prendre trois formes chez le cheval.
  • Dans une forme respiratoire, elle a une allure de grippe. Elle peut causer de la toux, un écoulement nasal et de la fièvre.
  • Dans sa forme abortive, elle provoque l’avortement surprise de la jument en fin de gestation.
  • Dans sa forme nerveuse, le cheval est atteint de troubles de locomotion et va jusqu’à la mort de l’animal.

Deux virus Herpès équins (type 1 et 4) sont responsables de la maladie.  Ils se transmettent par le contact d’un animal infecté. Et le virus peut survivre plusieurs jours en milieu extérieur comme dans la paille.

Il n’y a pas de traitement spécifique. Seul un vaccin ou l’isolation de l’animal permette de le protéger. 

Le RESPE recommande des mesures d'hygiène spécifiques pour les rassemblements et manifestations maintenus jusqu'en juin. 

Panique autour de la rhinopneumonie du cheval
La rhinopneumonie équine inquiète. Cette maladie du cheval se répand sur le territoire français. De nombreuses manifestations équines sont annulées. C’est le cas de l’Equiraid des puys en Creuse.

 

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus