Le parc d’activités de la Croisière poursuit son développement

Les députés Marie-Ange Magne et Jean-Baptiste Moreau ont visité l'entreprise relais 23 lundi 22 janvier. / © france 3 limousin
Les députés Marie-Ange Magne et Jean-Baptiste Moreau ont visité l'entreprise relais 23 lundi 22 janvier. / © france 3 limousin

A la frontière de la Creuse et de la Haute-Vienne, le parc d’activités de la Croisière rassemble 9 entreprises avec 120 emplois et voudrait attirer d’autres sociétés malgré une baisse de subventions.      

Par Thomas Milon

C’est une zone industrielle spécialisée dans la logistique et le tertiaire qui est située à un endroit stratégique, à proximité de l’A20 et de la RN 145.

Neuf entreprises se concentrent actuellement au parc de la Croisière (AS 24, Kuehne & Nagel Road, TIGR, Le Relais 23, Limoges Palettes, Solavenir Energies et Béton Vicat) sur près de 30 hectares. 

Le relais 23 est l’une des dernières arrivées. Cette entreprise de collecte et de valorisation de vieux vêtements avec une quinzaine de salariés s'est installée là en 2017.  D'ici l'an prochain, une chaîne de tri va être opérationnelle avec à la clé, la création d'environ 80 emplois sur 5 ans.

Ce lundi 22 janvier, les députés Marie-Ange Magne (Haute-Vienne) et Jean-Baptiste Moreau (Creuse) ont visité le parc dont les responsables espèrent un développement de l’activité malgré une baisse de subventions du département du fait de la loi Notre. Selon, Jean-Pierre Drieux, Président du Syndicat mixte intercommunal, Parc d'activités de la Croisière :

Je regrette que la loi n’oblige pas les régions à prendre le relais des départements. La participation financière du département n’est pas compensée. Ce sont les communautés de communes qui nous aident.


Les députés se sont également rendus chez Gamac où leur a été présenté le data-center, le centre hébergeur de données, qui doit voir le jour en 2019.

Pour poursuivre son développement et attirer de nouvelles entreprises, le Parc d'activités de la Croisière aura, d'ici l'été prochain, un accès direct à l'autoroute A20 et à la Nationale 145. 

Le parc d’activités de la Croisière poursuit son développement
A la frontière de la Creuse et de la Haute-Vienne, le parc d’activités de la Croisière rassemble 9 entreprises avec 120 emplois et voudrait attirer d’autres sociétés malgré une baisse de subventions. Intervenants : Lionel Lefort, Responsable Le Relais 23 et Jean-Pierre Drieux, Président du Syndicat mixte intercommunal, Parc d'activités de la Croisière - france 3 limousin - MF.Tharaud/M.Degremont




Sur le même sujet

Le retour de la filière laine de brebis au Pays basque

Les + Lus