Des pâtes made in Limousin pendant le confinement

En pleine épidémie de Covid-19, vidant des rayons entiers de grandes surfaces, des consommateurs se sont rués sur les pâtes alimentaires. Les quelques producteurs locaux du Limousin ont-ils bénéficié de cet engouement pour la "pasta" ?
Ils sont 3 producteurs de pâtes artisanales en Limousin
Ils sont 3 producteurs de pâtes artisanales en Limousin © Tiphaine de Tienda - Lou Gabissou
En Limousin, il existe 3 entreprises de pâtes artisanales, deux en Corrèze et une en Haute-Vienne. Nous avons contacté les 2 producteurs qui, depuis la pousse du blé et jusqu'à l'assiette, proposent aux consommateurs leurs rigate, fusilli et autres coquillettes...
 

Les pâtes bio de Saint-Yrieix


Avec l'épidémie due au coronavirus, dans les supermarchés les rayonnages vidés de leurs paquets de pâtes ont marqué les esprits.

A Saint-Yrieix-la-Perche en Haute-Vienne, Tiphaine de Tienda et ses parents ont créé leur entreprise en septembre 2020. Une exploitation en bio de 92 hectares avec toutes sortes de culture : blé, seigle, orge, avoine, tournesol...
Un champ de blé dans l'exploitation de la famille de Tienda à Saint-Yrieix-la-Perche en Haute-Vienne
Un champ de blé dans l'exploitation de la famille de Tienda à Saint-Yrieix-la-Perche en Haute-Vienne © Tiphaine de Tienda - Lou Gabissou
Avant le confinement, Lou Gabissou à la ferme produisait près d'une tonne de pâtes par mois. Avec la crise sanitaire, les cantines scolaires étant fermées, ils n'ont pu écouler une partie de leur production auprès des collèges et lycées de la région de Saint-Yrieix. Il fallait trouver d'autres marchés...

On a très vite participé au Drive fermier mis en place par la chambre d'agriculture. Des auto-entrepreneurs qui livrent des paniers à domicile nous ont aussi sollicités. Des communes comme Limoges, Panazol, Saint-Yrieix ou Saint-Genest-sur-Roselle ont mis en place des marchés de producteurs, cela nous permet d'être en contact direct avec les gens, c'est bien...(Régis de Tienda, fabricant de pâtes à Saint-Yrieix-la-Perche)

Des pâtes produites localement à Saint-Yrieix-la-Perche
Des pâtes produites localement à Saint-Yrieix-la-Perche © Tiphaine de Tienda - Lou Gabissou
La petite entreprise arédienne a vite rebondi en créant notamment des lasagnes, en vendant aussi beaucoup plus de farine :

Dans la journée, on peut ensacher 300 kilos de farine de 1 kilo pour ne pas dire non aux gens. On n'a pas augmenté nos prix, ni profité de la crise comme les grandes surfaces. Vous savez, les clients veulent de plus en plus savoir qui il y a derrière un simple sachet de pâtes, de farine. Un lien s'est créé avec eux, je pense qu'il va grandir...(Tiphaine de Tienda, fabricante de pâtes à Saint-Yrieix-la-Perche)
 

Les pâtes de Donzenac

La famille Laroze de Dournazac produit près de 400 kilos de pâtes tous les 15 jours
La famille Laroze de Dournazac produit près de 400 kilos de pâtes tous les 15 jours © Leslie Laroze - Lunatéli
Depuis 3 ans, dans leur exploitation de Donzenac en Corrèze, Thierry et Leslie Laroze produisent, en agriculture raisonnée, environ 400 kilos de pâtes sèches tous les 15 jours.

Avec l'arrêt de la restauration scolaire, le confinement a fait perdre à Lunatéli près de 70% de son chiffre d'affaires auprès des collectivités. Heureusement, les drive fermiers, magasins de producteurs et vente directe leur permettent de s'en sortir.

Les pâtes, les vaches, les volailles...on travaille de 6h à 22h dans l'exploitation. On a vendu beaucoup de farine. Il faut dire que les gens n'en trouvaient plus dans les grandes surfaces...La grande distribution nous a même contacté pour travailler avec eux, hors de question ! (Leslie Laroze, agricultrice et fabricante de pâtes à Donzenac)

Des pâtes sèches fabriquées à Dournazac en Corrèze
Des pâtes sèches fabriquées à Dournazac en Corrèze © Jean-Sébastien Tingaud - France Télévisions
Avec leurs 6 hectares de champs où ils font pousser du blé, les époux Laroze fabriquent des pâtes dites sèches. De la farine, de l'eau et pour certains produits, des mélanges avec un rajout de poudre de cèpes, de tomates, d'encre de seiche, de basilic, d'ail ou de curry. Leur but, produire local et manger local.

J'espère qu'après cette crise, les gens ne vont pas nous oublier, qu'ils vont continuer de se tourner vers leurs producteurs locaux, qu'ils ne vont pas retourner en masse vers la grande distribution et des produits mauvais pour la santé. (Leslie Laroze, agricultrice et fabricante de pâtes à Donzenac)

Retrouvez le "secret de fabrication" sur les pâtes de l'entreprise briviste "Tutti Pasta" :
"Secret de fabrication" sur les pâtes made in Limousin
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alimentation société agro-alimentaire agriculture économie covid-19 santé