Cet article date de plus de 3 ans

Un patrimoine insolite ouvert à la visite

Bien avant l'avènement du numérique et de la 3D, les ingénieurs construisaient des maquettes pour vérifier la solidité des grands édifices avant leur construction. Il est possible de visiter celle d’un barrage situé sur la Dordogne.
La maquette du barrage de l'aigle
La maquette du barrage de l'aigle © F3 Limousin
Le barrage de l’Aigle, dit « barrage de la Résistance », aurait dû être terminé en 1942, mais sa construction a été retardée afin que l’ennemi ne puisse en bénéficier. Il a été inauguré le 15 Octobre 1945, entre Soursac et Chalvignac dans le département de la Corrèze.

C’est une belle réussite architecturale, du type poids voute, surmonté d’une route. Son parement amont forme un cylindre de 150 mètres de large et les deux déversoirs permettent l’écoulement de 4000 m³ d’eau par seconde.

Une maquette

Avant la construction, les ingénieurs ont testé la réactivité des matériaux et du sol sur lequel s’appuie l’ouvrage grâce à une maquette unique en Nouvelle-Aquitaine.

Un modèle réduit construit dans les années 30, puis abandonné pendant 70 ans. L'an dernier, EDF et les deux communes qui jouxtent le barrage ont décidé de  restaurer la maquette et de proposer des visites au public.

Elles sont commentées et gratuites et proposées tous les lundis par les offices de tourisme de Neuvic et Mauriac.

durée de la vidéo: 01 min 52
La maquette du barrage de l'Aigle ©F3 Limousin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture insolite sorties et loisirs