Poitou-Charentes : face aux difficultés liées au Covid-19, la solidarité s'organise pour aider les routiers

Les conditions de travail des routiers se sont dégradées avec les mesures de confinement. / © Pascal Simon - France Télévisions
Les conditions de travail des routiers se sont dégradées avec les mesures de confinement. / © Pascal Simon - France Télévisions

Restaurants, sanitaires ou encore parkings ont fermés leurs portes suite aux annonces de confinement. Un véritable coup dur pour les routiers qui comptent désormais sur la solidarité.

Par Valériane Gouban

"Après les annonces de notre président le changement a été radical", confie Ludovic David, routier basé dans la région.

"C'est devenu la galère"

Les mesures de confinement ont chamboulé toute la profession. Les chauffeurs doivent désormais s'adapter à des conditions de travail plus rudes.

Les clients sont devenus méfiants, ils ont coupé l'eau des sanitaires et fermé les parkings. C'est aussi devenu la galère pour se restaurer. Pour manger je garde un stock dans le camion et j'utilise un réchaud. Pour ce qui est de l'accès aux douches, si vraiment je ne peux pas me laver, malheureusement je n'ai pas le choix, comme beaucoup j'utilise une bassine avec de l'eau je me debarbouille.
Ludovic David, routier

Face à la gronde des routiers, la ministre chargée des transports Elisabeth Brone a décidé de mettre en place plusieurs mesures. 

Afin d’assurer la continuité du transport de marchandises, cruciale dans la gestion de la crise du coronavirus, l’état s’emploie à maintenir l’ouverture des services essentiels aux conducteurs pour se reposer, se réapprovisionner en carburant, bénéficier de restauration à emporter et de sanitaires propres.

Le site Bison Futé a mis en place une carte interactive pour aider les routiers à trouver les aires de repos ouvertes

Pour permettre aux chauffeurs de repérer un lieu disposant d'une douche ou d'un parking pour passer la nuit, la Fédération nationale des transporteurs routiers compte sur un élan de solidarité.
L'organisation professionnnelle rappelle aussi l'importance de la tâche des transporteurs en ces temps de crise sanitaire. 

La FNTR, aux côtés des autres organisations professionnelles du secteur, a lancé un appel national de recensement des entreprises qui ouvrent et accueillent les conducteurs partout en France. Un mot d’ordre collectif de solidarité et de respect pour les conducteurs sous la bannière #OnRoulePourVous. Car n’oublions jamais, si nous avons tout ce dont nous avons besoin aujourd’hui, c’est qu’un conducteur engagé a pris le volant de son camion pour nous l’apporter.
- Fédération nationale des transporteurs routiers

Le "soutien de la population"

Dans la région, un transporteur des Deux-Sèvres et deux en Charente ont déjà répondu à cet appel et tentent d'aider les routiers. Pour les chauffeurs, cette solidarité est primordiale. 

Certains transporteurs ouvrent leurs parkings et nous offrent l'accès aux douches, au réfectoire et un café. On commence aussi a avoir du soutien de la population. Certains citoyens nous font même signe comme si on était des héros. Il faut dire que cela fait vraiment du bien dans cette période difficile.
- Ludovic David, routier

Tous espèrent que dans les semaines à venir leurs conditions de travail vont s'améliorer. Chaque jour, les routiers permettent d'approvisionner les magasins en nourriture, les pharmacies en médicaments et autres domaines indispensables. 

Sur le même sujet

Les + Lus