Pollution atmosphérique, fin des réductions de vitesse supplémentaires

L'ensemble des mesures prises en Creuse, Haute-Vienne et Corrèze pour limiter la pollution ambiante est levé. Depuis jeudi dernier, le 25 février, les vitesses maximales avaient été réduites de 20 KM/heures. 

Concentrations exprimées en µm/m3
Concentrations exprimées en µm/m3 © Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

En raison d'un épisode de pollution atmosphérique, les préfectures des trois départements du Limousin, avaient pris des mesures de limitation de vitesse depuis le jeudi 25 février.

Ces arrêtés s'appliquaient en Corrèze sur l'autoroute A20, sur la nationale 145 en Creuse, sur la nationale 141, sur la nationale 141, sur les nationales 520, 145 et 21. 

Ces mesures sont désormais levées. Sur les autoroutes, il est donc de nouveau possible de rouler à 130 KM/ heures. Et à 80 ou 90 KM/heures sur les routes nationales.

La DIR Centre-Ouest avait tout mis en oeuvre pour informer les usagers de cet abaissement de la vitesse par le biais d'affichages sur les pannaux à messages variables.

Les vents de nord-est ont chassé les masses d'air chargées en particules sahariennes et ont fait chuter les niveaux de particules en suspension PM 10 sur le nord-est de la région. 

En revanche, en ce samedi 27 février, les niveaux de particules fines PM2,5 devraient être à l'origine des indices ATMO dégradés sur le nord-est de la région. Une amélioration est prévue pour dimanche. 

Tous les renseignements sur atmo-nouvelleaquitaine.org

 

Cette pollution serait dûe à des vents du Sahara qui auraient amené en France du sable contenant des particules radioactives. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement circulation économie transports