Le port du masque obligatoire aux abords des collèges et lycées à Brive et Limoges

Depuis le mardi 15 septembre, le port du masque est obligatoire aux abords des collèges et lycées de Brive. A Limoges, la même mesure a été prise et sera effective à partir du jeudi 17 septembre. 
Port du masque obligatoire aux abords des collèges et lycées de Brive.
Port du masque obligatoire aux abords des collèges et lycées de Brive. © MaxPPP/Roland Macri
Lundi 14 septembre, la préfète de la Corrèze, Salima Saa, a signé un arrêté imposant le port du masque aux abords des collèges et lycées de Brive dès mardi 15 septembre et jusqu'au 17 octobre 2020. A Limoges, le maire a pris un arrêté similaire pour les environs des écoles, collèges et lycées.

Où et quand le port du masque sera-t-il obligatoire ?

Depuis ce mardi, "le port du masque sera obligatoire aux abords immédiats des entrées et sorties des collèges et lycées sur une distance de 50 mètres sur les heures de grandes affluences, du lundi au samedi inclus" à Brive-la-Gaillarde.

Le port du masque est ainsi imposé aux emplacements situés sur la voie publique correspondant aux arrêts et stations desservis par les véhicules et transports scolaires. Le texte de l'arrêté précise que "la liste des lieux concernés par l'obligation de port du masque pourra être actualisée en fonction de l'évolution de la situation sanitaire."

A Limoges, Emile Roger Lomberti a pris la même mesure, qui s'appliquera à partir du jeudi 17 septembre, là aussi dans un rayon de 50 mètres autour de tous les établissements scolaires. Tout manquement constaté sera passible d'une amende de 38 euros. 

Collèges et lycées : une rentrée au rythme du covid

Depuis la parution du décret du 30 juillet 2020, "la préfète peut étendre l'obligation du port du masque à certains lieux publics découverts si les circonstances locales le justifient afin de lutter efficacement contre l'épidémie de covid-19", précise le communiqué de la préfecture de Corrèze.

En effet, la situation dans les collèges et lycées de Brive inquiète. Depuis la rentrée, une classe quatrième au Lycée Georges Cabanis et de terminale au Lycée Simone-Veil ont fermé la semaine passée en raison de cas positifs au coronavirus.

A Limoges, la cellule de veille et de suivi de la pandémie de Covid-19 a été réactivée lundi 14 septembre. "Cette cellule regroupe les élus et les services en charge de la gestion opérationnelle des mesures de prévention ou d’accueil du public (EHPAD, Résidences autonomie municipales, crèches, écoles, centres sociaux, aide sociale, etc). Elle a vocation à prendre toutes mesures adaptées permettant de faire face à la menace sanitaire et à coordonner leur mise en oeuvre", indique un communiqué de la ville.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation