Pour Sagnol, Bordeaux doit "trouver l'efficacité dans les deux surfaces" en Europa League

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Chauwin avec l'AFP
Conférence de presse de Willy Sagnol pour éteindre la polémique, le 6 novembre 2014
Conférence de presse de Willy Sagnol pour éteindre la polémique, le 6 novembre 2014 © MEHDI FEDOUACH / AFP

Irrégulier depuis le début de saison, Bordeaux doit "trouver l'efficacité dans les deux surfaces" selon son entraîneur Willy Sagnol. Ce jeusi soir à 21h, les Girondins retrouvent les Suisses de Sion, leaders de leur groupe d'Europa League à domicile. Propos recueillis en conférence de presse. 

Q : Avec un peu de recul, quel analyse tirez-vous du non-match contre Montpellier (0-0) ?

"La 2e mi-temps à Lorient n'était pas mal aussi (2-3), comme la 2e mi-temps face à Reims (1-2) en terme de non-match. On essaye d'insister un peu depuis quelques jours sur un équilibre à trouver. On a fait des matches intéressants jusqu'à présent, avec beaucoup d'occasions pour nous, beaucoup contre nous. On a du mal à trouverl'équilibre et quelque part, c'était un peu dans la tête des joueurs, il fallait essayer de se rassurer, d'arrêter l'hémorragie défensive. Cela a peut-être un peu joué mais il nous a manqué beaucoup de choses pour pouvoir gagner contre Montpellier.
Maintenant face à Sion, c'est un autre match, un adversaire différent, un entraîneur que l'on connait bien. Autant en L1, on peut se dire on fait des matches intéressants, on est un peu décroché, on a le temps de revenir, autant en Europa League, ce match est très important pour nous si on veut sortir de cette poule".

Q : Ce match peut-il vous servir à vous relancer dans le jeu, dans vos certitudes ?
 "Des certitudes on en a, maintenant on doit trouver un peu plus d'efficacité dans les deux surfaces ce qui nous fait défaut depuis le début de saison. On a commis de grossières erreurs défensives depuis le début, on a essayé de les imputer
un coup sur la jeunesse, un coup sur l'adaptation de Pablo, un coup sur une erreur du gardien. Maintenant on doit être plus efficace derrière. Des situations offensives, on en aura toujours, donc déjà il faut essayer de se rassurer derrière".

Q : A quel point vous méfiez-vous de Sion qui brouille un peu les cartes dans ce groupe ?
"On ne s'en méfie pas, on les respecte tout simplement. Une équipe qui est capable d'aller prendre un point à Liverpool, ça veut dire que c'est une équipe qui a du contenu. En championnat, elle n'a pas la même consistance qu'elle peut
avoir en coupe d'Europe où  elle a fait deux matches pleins, solides. En championnat le week-end dernier face à Bâle (0-2), c'était moins le cas. Sion a un entraîneur français qui connait très bien les Girondins, notre façon de jouer, notre envie de jouer. Des points forts, c'est une équipe qui en a beaucoup et des points faibles un petit peu moins. C'est un match où celui qui risque de prendre les trois points se mettra forcément en bonne position dans ce groupe".
Les équipes probables pour Bordeaux-Sion
Composition probable des équipes de Bordeaux et des Suisses de Sion pour leur match de la 3e journée d'Europa League (groupe B),  ce jeudi, à la Matmut Atlantique (21h05) :

Bordeaux : Carrasso - Guilbert, Sané, Pallois, Poundje - Chantôme, Poko, Plasil, Saivet - Rolan, Crivelli (ou Diabaté)

Sion : Vanins - Lacroix, Pa Modou Jagne, Ziegler, Zverotic - Carlitos, Fernandes, Ndoye, Salatic (ou Akolo) - Assifuah, Konate (Follonier)

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.