• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Primaire à droite : Isabelle Juppé défend son mari, en meeting à Toulouse

© MAXPPP
© MAXPPP

Les derniers jours de la campagne des primaires sont pour les deux finalistes l'occasion de mobiliser toutes leurs forces. Isabelle Juppé, qui restait jusqu'ici en retrait, a pris la parole ce mardi soir à Toulouse pour défendre le bilan de son mari.

Par YL

Habituée à la discrétion, Isabelle Juppé est finalement sortie de l’ombre ce mardi soir à Toulouse. Alors que le maire de Bordeaux donnait un des derniers meetings de la campagne, son épouse a pris le micro pour défendre son bilan.

Louant "le sang-froid et la capacité à trancher" de son mari, Isabelle Juppé a voulu donner l’image d’un homme "moderne" qui sait "faire primer la raison sur l’émotion".
Elle a notamment vanté le bilan de son mari à Bordeaux, en particulier sur "l’égalité entre les hommes et les femmes".

Une prise de parole remarquée, à quelques jours du second tour de la primaire, que le maire de Bordeaux entend bien utiliser pour s’imposer comme le candidat de la parité.

Le candidat s'est expliqué sur cette prise de parole inhabituelle ce mercredi matin sur RTL, considérant qu'il fallait "marcher avec son temps" et que c'était "dans l'ordre naturel des choses".

Le maire de Bordeaux, en retard dans les sondages face à François Fillon, veut s'imposer comme le candidat le plus progressiste et entend bien jouer la carte du féminisme. 

Il a notamment demandé à son rival de s'expliquer sur les propos ambigus que François Fillon avait tenus sur l'avortement. L'ancien premier ministre avait affirmé qu'il était contre, en raison de ses convictions personnelles, mais qu'il ne toucherait pas à la loi s'il était élu.

Sur le même sujet

32 référents loups formés en Dordogne

Les + Lus