Primaires de la droite : quels bureaux de vote en Aquitaine ?

Les 20 et 27 novembre, les électeurs seront invités à voter pour les primaires de la droite et du centre. En tout, 10 000 bureaux de vote seront répartis à travers la France.

© maxppp
À deux mois de l'élection décisive, la droite et le centre s'organisent. Les 20 et 27 novembre, les électeurs seront invités à voter pour les primaires de la droite et du centre. Ils départageront les sept candidats : Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Coppé, Jean-Frédéric Poisson et Bruno Le Maire.

En tant que présidente de la commission départementale de l'organisation des primaires, Virginie Calmels explique comment participer à l'élection :
durée de la vidéo: 00 min 47
Virginie Calmels explique comment participer aux primaires de la droite

En Gironde, il y aura 211 bureaux de vote, 116 dans les Pyrénées-Atlantiques, 97 en Charente-Maritime, 59 dans les Landes, 58 en Dordogne, 51 dans le Lot-et-Garonne, et 45 en Charente.

Pour plus de détail, Le Monde a recensé tous les bureaux de vote dans une carte interactive, à retrouver à cette adresse.
© Le Monde


Tout a été pensé pour attirer un maximum de votants : en milieu urbain, les bureaux sont à 5 km les uns des autres et à 15 km en ruralité. Par ailleurs, les bureaux de vote ont été placés de façon à ce qu'il n'y ait pas trop de monde, pour limiter l'attente le jour du scrutin.

En tout, 10 000 bureaux de vote seront répartis à travers la France. Selon Yves Foulon, maire d'Arcachon, le parti espère une participation de plus de 3 millions de votants.

Les primaires, mode d'emploi


Le parti des Républicains a voulu le scrutin ouvert : tout le monde peut participer, pas besoin de carte de parti ni de carte d'électeur. Pour se prononcer, il suffit d'être inscrit sur une liste électorale, de verser 2 euros à chaque tour de scrutin, et de signer une "charte d'adhésion aux valeurs de la droite".

Même les personnes actuellement mineures, et qui auront 18 ans au moment de l'élection présidentielle, peuvent aller voter.

Par ailleurs, aucun registre ne sera conservé : comme le confirme Virginie Calmels, " le fichier est sous séquestre entre les deux tours, et ensuite il sera détruit à l'issue de l'élection ".

► RETROUVEZ l'émission Dimanche en Politique sur le thème " Primaire de la droite et du centre : quels enjeux pour l'Aquitaine ?", dimanche 2 octobre, à 11h30.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections primaire les républicains élection présidentielle région nouvelle-aquitaine
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter