Prix humour et politique : une "petite phrase" de S. Royal pré-sélectionnée

Publié le Mis à jour le
Écrit par BD (avec AFP)

Pour sa quatorzième édition, le jury du Prix "Press Club, Humour et Politique" 2016 a procédé mardi à sa première sélection de "petites phrases". Ségolène Royal est l'auteur d'une des cinq sélectionnées.

Présidé par l'ancien PDG de l'AFP Jean Miot, le jury a sélectionné cinq "petites phrases" collectées depuis juillet.

- Ségolène Royal, ministre de l'Écologie: "L'égalité homme-femme est une condition indispensable à la réussite de la lutte contre le dérèglement climatique". Prononcée dans un discours au Bourget dans le cadre de la COP21 le 02/12/15.



Le choix de cette phrase a aussitôt suscité une réaction de la secrétaire d'État chargée des Droits des femmes, Pascale Boistard. "Retenir des propos de @RoyalSegolene sur liens #égalitéfh#cop21 est navrant de méconnaissance", a-t-elle tweeté. "La participation des femmes et l'égalité entre les femmes et les hommes dans des secteurs comme l'énergie, l'agriculture, les transports, la construction, les forêts permettent de multiplier fortement les résultats des actions engagées pour réduire l'impact des dérèglements climatiques", fait valoir Pascale Boistard dans une tribune sur le journal en ligne Huffington Post .



- Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement: "Le PS ne travaille jamais pour rien; surtout quand il travaille". BFMTV 30/07/15



- François Rebsamen, ancien ministre du Travail reprenant son fauteuil de maire de Dijon: "Ce qui est frustrant, c'est que j'allais y arriver", à propos de la baisse du chômage. L'Obs 26/08/15



- Michel Sapin, ministre de l'Économie et des Finances: "Une croissance nulle conforte nos objectifs en matière de croissance". France Inter 14/08/15



- Nicolas Sarkozy: "J'ai confiance en Alain Juppé, je pense qu'il a confiance en moi". Le Figaro 14/10/15



C'est d'ailleurs l'ancien président Nicolas Sarkozy qui a remporté le Grand Prix 2015 avec sa petite phrase : "Pour désespérer de François Bayrou, encore faudrait-il que j'aie un jour placé de l'espoir en lui".
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité