Bayonne : plus de 10 000 personnes défilent pour la paix

La manifestation des artisans de la paix Orain Presoak à Bayonne / © France 3 Euskal Herri - Emmanuel Clerc
La manifestation des artisans de la paix Orain Presoak à Bayonne / © France 3 Euskal Herri - Emmanuel Clerc

Plus de 10 000 personnes se sont rassemblées ce samedi à Bayonne à l'appel des artisans de la paix. Une manifestation pacifique pour le droit des prisonniers basques.
 

Par MK

Ils veulent poursuivre le processus de paix. Les artisans de la paix à Bayonne ont appelé à un grand rassemblement en faveur des droits des prisonniers basques. Et c'est peu dire qu'ils ont été entendus : plus de 10 000 personnes se sont réunies dans les rues de la ville, puis place de République ce samedi.

 


Les mots Orain Presoak (Maintenant les prisonniers) se découpaient en lettres géantes sur la banderole. C'est bien le sort des prisonniers basques qui est en question, et notamment des prisonniers d'ETA.
Les manifestants demandent leur rapprochement, dans le cadre du processus de paix qui a vu, ces dernières années, le désarmement d'ETA et la dissolution de l'organisation. 
 
© Emmanuel Clerc - France 3 Euskal Herri
© Emmanuel Clerc - France 3 Euskal Herri


Mais depuis, les artisans de la Paix déplorent que les démarches soient bloquées du côté de l'état, et que plusieurs prisonniers basques aient vu leur demande de liberté conditionnelle rejetée en appel.
"Ici comme ailleurs, il n’y a pas de processus de paix durable avec des prisonniers en prison ! , écrivaient Michel Berhocoirigoin et Txetx Etcheverry dans Mediabask en début de semaine. 

Ce n’est pas parce que nous sommes dans une dynamique unilatérale que cette exigence serait ici obsolète. 
Ce n’est pas parce que le désarmement et la dissolution ont été menés sans condition, que ce qui aurait pu être des conditions n’ont pas à être posées maintenant sur la table."




La manifestation a pris fin vers 17 heures à Bayonne alors qu'à Bilbao, de l'autre côté de la frontière espagnole, une mobilisation équivalente se tenait encore.

Sur le même sujet

Les + Lus