Bayonne : enfermé et torturé pour une dette liée au trafic de stupéfiants

Publié le Mis à jour le

Un Bayonnais de 34 ans a été séquestré durant 4 jours car il avait une dette, sur fonds de trafic de drogue. Trois hommes ont été interpellés. Le parquet de Bayonne ouvre une information judiciaire pour «séquestration, actes de torture et de barbarie ». Information de nos confrères de France Bleu. 

L'homme aurait été enfermé durant 4 jours, roué de coups, victime d'actes de tortures et de barbarie. Ce sont nos confrères de France Bleu Gascogne et Pays basque qui révèlent ce faits divers violent. 
Les faits remontent au 13 août dernier. La victime, un Bayonnais de 34 ans, est enlevé à son domicile par un homme. Le lendemain, deux autres débarquent  puis le séquestre dans un appartement de la commune landaise voisine, Tarnos. 

Torturé pour une dette d'argent


Selon les premiers éléments de l’enquête, une dette financière sur fond de trafic de stupéfiants serait à l'origine de l’affaire, l'homme ayant une dette qu'il ne pouvait honorer.

Les policiers de Saint-Jean-de-Luz ont interpellé trois suspects, déférés au Parquet de Bayonne ce vendredi 24 août.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité