Bayonne : saisie de 377 kg de cannabis cachés dans un chargement de paille

De l'herbe dans des bottes de foin. Ce pourrait être le début d'une plaisanterie. Mais c'est encore une saisie importante, le 23 octobre dernier, des douaniers de Bayonne et Cambo-les-bains. Ils ont intercepté ce chargement de paille "truffé" de cannabis, d'une valeur estimée à 3,8 millions d'euros.

Les sacs enfermant l'herbe cannabis étaient cachés derrière les bottes de paille compactes.
Les sacs enfermant l'herbe cannabis étaient cachés derrière les bottes de paille compactes. © Douane française
Vendredi 23 octobre, c'est lors d'un contrôle des agents des brigades des douanes de Bayonne et Cambo-les-Bains sur un camion frigorifique immatriculé en Hollande, qu'il a été possible de mettre à jour ce chargement illicite, grâce à l'usage "de l’un des camions de la brigade scanners mobiles de la douane".

Le contrôle avait débuté à 15h30 et les douaniers, n’étant pas en mesure de contrôler la paille chargée de façon très compacte, ont prié le chauffeur de les suivre sur un quai de déchargement, où le camion scanner des douanes les a rejoints.
 

377 kg d’herbe de cannabis

Derrière les bottes de pailles, les douaniers ont mis la main sur 329 paquets plastifiés.

"Les radiographies prises ont révélé une différence d’homogénéité dans le chargement. Les douaniers ont alors fait appel à une société spécialisée équipée d’engins de levage, qui a extrait 10 rangées de paille permettant d’accéder, à 19h20, à six palettes filmées noires contenant 329 paquets d’herbe de cannabis".
 
© Douane française

Comparution immédiate

Le chauffeur et son chargement étaient supposés effectuer un trajet Espagne-Pays-Bas.
L’homme de nationalité néerlandaise, âgé de 43 ans, a été remis à la police judiciaire de Bordeaux à l’issue de la procédure douanière.

Jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Bayonne ce jeudi 29 octobre, le chauffeur a demandé un report pour préparer sa défense. L'affaire est renvoyée à l'audience du 19 novembre prochain.
 
Le camion scanner puis un engin de levage ont permis de trouver la cargaison illicite.
Le camion scanner puis un engin de levage ont permis de trouver la cargaison illicite. © Douane française


Pour la petite histoire, les 60 m³ de paille "ont pu être remis gracieusement à un exploitant agricole landais", avec l'accord du parquet.


Les douaniers le rappellent : en 2019, leurs services ont saisi 52,3 tonnes de cannabis dont 38% sous forme d'herbe, en augmentation ces derniers temps par rapport à la résine.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers police société sécurité douanes