Couple de Basques portés disparus au Mexique : deux corps sans vie retrouvés à leur domicile

Deux corps ont été retrouvés au domicile de Michel Amado et Assya Madjour, tous deux portés disparus au Mexique depuis plusieurs semaines. Des autopsies et analyses ADN doivent avoir lieu pour vérifier leur identité.

Cela pourrait ressembler à un triste épilogue d'une disparition inexpliquée depuis plusieurs semaines. Deux corps ont été retrouvés à Valladolid au Mexique, au domicile de Michel Amado et Assya Madjour, a appris la rédaction de France 3 Euskal Herri, confirmant une information révélée par nos confrères de Sud Ouest. 

Les corps sans vie ont été retrouvés à l'occasion d'une fouille de leur domicile, organisée le week-end du 15 octobre. Jusqu'alors, en dépit des demandes récurrentes des proches des disparus, les lieux n'avaient pas encore été examinés par les forces de l'ordre.

Un silence inexpliqué

Michel Amado et Assya Madjour, qui tenaient un hôtel à Valladolid au Mexique, n'avaient pas donné de leurs nouvelles depuis le 25 août, date de leur dernier échange vocal avec des membres de leurs familles. Depuis, leurs proches ne parvenaient plus à les joindre. Ils avaient juste reçu deux messages WhatsApp, mentionnant un voyage improvisé au Chiapas, un état du Sud du Mexique. Un déplacement justifié par la volonté d'effectuer une retraite spirituelle tout d'abord, puis par une recherche de terrains à acquérir. Quant au silence, il aurait été lié à un problème de réseau . Des explications qui n'avaient pas convaincu leur entourage. 

 "Connaissant Assya qui n'est pas spirituelle, cela m'étonne, s'interrogeait Emma, une amie d'Assya le 12 octobre installée au Pays basque. Personnellement je n'y crois pas, je la vois mal s'enfermer pendant un mois à méditer. Ca ne leur ressemble pas" .
Rapidement, les amis et la famille ont pensé à un enlèvement. "On ne sait pas pourquoi ils ont été enlevés, on suppose que c'est lié à leurs activités dans le tourisme", s'inquiétait la sœur d'Assya , contactée par France 3 Aquitaine le 6 octobre. 

Des autopsies et analyses ADN devront permettre de vérifier l'identité de ces corps, ainsi que la cause de leur décès. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité