CANDIDATS LÉGISLATIVES 2024 : qui sont-ils dans les Pyrénées-Atlantiques et quels sont les enjeux ?

Plus sur le thème :

Six circonscriptions dans les Pyrénées-Atlantiques et des députés sortants qui repartent en campagne, mais pas tous. Face à eux, des candidats expérimentés, mais pas que. La majorité présidentielle va tenter de conserver ses fiefs électoraux. Quid du cru 2024 ? Voici à date les candidatures que nous connaissons.

Toutes les cartes sont rebattues avec ce scrutin inattendu. Pour la première fois, le Rassemblement National est arrivé en tête des Européennes avec 25,18 % des voix. Une première dans cette terre au pied des Pyrénées, qui regroupe le Pays basque et le Béarn, historiquement terre de modération dans son vote, plutôt au centre ou socialiste. François Bayrou, patron du Modem et maire de Pau, a jusqu'à présent fait entendre sa voix et a fait émerger des élus fidèles à son parti.

Nouvelle campagne, mais pas pour autant nouveau casting pour les circonscriptions dont voici les grandes lignes.

Pour connaître vos candidats, choisissez la circonscription dont vous dépendez  

Voici la carte des circonscriptions et les candidats qui se présentent  : 

Première circonscription

Députée sortante : Josy Poueyto, majorité présidentielle. 

Josy Poueyto a repris le chemin de la campagne dès le lendemain de l'annonce de la dissolution sous les couleurs du Modem. Elle aura peut-être la tâche facilitée par une double candidature à gauche. Effectivement, contre toute attente, le Nouveau Front populaire lui oppose officiellement un candidat des rangs de la France Insoumise, Jean Sanroman. Et c'est sans compter sur le maire de Billère, Jean-Yves Lalanne, qui était déjà dans la course dès le mercredi 12 juin, le maire de Billère qui était alors en tête du premier tour en 2022. Le candidat du parti de Marine Le Pen est François Verrière déjà présent en 2022 et qui avait réalisé  14,01% des suffrages exprimés.

En 2022, cette fidèle de François Bayrou et du Modem a gagné d'une courte tête avec 517 voix d'écart face au représentant de la Nupes Jean-Yves Lalanne. 

  • Josy Poueyto (Modem - Ensemble pour la République)
  • Jean Sanroman (LFI - Nouveau Front populaire)
  • Jean-Yves Lalanne (Divers gauche)
  • François Verrière (Rassemblement national)
  • Sandrine Lafargue (Les Républicains)
  • Agnès Hegoburu (Lutte ouvrière)
  • Jérémy Zen

Deuxième circonscription

Député sortant : Jean-Paul Mattei Modem, issu de la majorité présidentielle.
Élu depuis 2017, Jean-Paul Mattei repart sous la bannière Modem. Face à lui, le 30 juin, entre autres, l'écologiste Julien Brunel pour le Nouveau Front Populaire. Ce dernier, co-secrétaire d'EELV en Béarn, était déjà candidat en 2022. Sur leur route, le Rassemblement national a placé une militante de longue date, Monique Becker, qui s'était présentée sur la 6ᵉ circonscription en 2022.

En 2022, le député Modem avait été élu sans difficulté face à une candidate de la Nupes Céline Faure. 

  • Jean-Paul Mattei (Modem - Ensemble pour la République)
  • Julien Brunel (EELV - Nouveau Front populaire)
  • Monique Becker (Rassemblement national) 
  • Marc Labat (Les Républicains)
  • Cyrille Marconi (Lutte ouvrière)
  • Patrici Cescau
  • Jacques Mauhourat

Troisième circonscription

Député sortant : David Habib, divers gauche.
David Habib repart en campagne et va affronter la candidate officielle désignée par le Nouveau Front populaire Joëlle Losson, principale de collège à la retraite. Le RN positionne le délégué départemental adjoint, Nicolas Cresson, déjà présent en 2022 avec 15,34% des suffrages exprimés.

Il y a deux ans, David Habib avait battu un candidat de la NUPES. David Habib, socialiste, avait fait cavalier seul, car il n'avait pas reçu l'investiture du mouvement. À noter qu'à l'époque, la majorité présidentielle n'avait pas présenté de candidat sur cette circonscription, tout comme pour ce nouveau scrutin. 

  • David Habib -  (Divers gauche)
  • Joëlle Losson - (Nouveau Front populaire)
  • Nicolas Cresson (Rassemblement national)
  • Gilles Mardelle (Les Républicains)
  • Antoine Missier (Lutte ouvrière)
  • Kevin Briolais (Parti animaliste)
  • Audric Armand Mège (Libertad!) 

Quatrième circonscription 

Député sortant : Inaki Echaniz, Nupes.
Le seul élu Nupes du département repart sous la bannière Front Populaire.  Face à lui, le 30 juin, le député issu des rangs socialistes va retrouver Jean Lassalle, l'ancien député de la circonscription aux multiples mandats, candidat à l'élection présidentielle. En 2022, c'est son frère qui s'était présenté mais avait échoué dès le premier tour. À noter que la liste de Jean Lassalle aux dernières européennes a eu un certain écho dans ce territoire pyrénéen, donc le jeu est très ouvert. Pour le RN, Sylviane Lopez reprend du service puisqu'elle était déjà présente en 2022.

En 2022, Inaki Echaniz avait battu de 90 petites voix la candidate de la majorité présidentielle Annick Trounday, qui ne se représente pas le 30 juin, pressentant la candidature de Jean Lassalle. 

  • Inaki Echaniz (Nouveau Front populaire)
  • Jean Lassalle (Résistons !)
  • Sylviane Lopez (Rassemblement national)
  • Beñat Cachenaut (Les Républicains)
  • Carlos Ribeiro (Lutte ouvrière)
  • Gracianne Bec Mirande (EAJ-PNB)

Cinquième circonscription

Députée sortante : Florence Lasserre de la majorité présidentielle. Elle repart investie par le Modem. Son adversaire principale sera Colette Capdevielle, une figure du PS, ancienne députée, battue par Florence Lasserre en 2017. Elle défend les couleurs du Nouveau front populaire qui comprend aussi les abertzale d'EH Bai en pleine progression au Pays basque. Le RN investit Serge Rosso. C'est la circonscription qui affiche le plus grand nombre de candidats. 

En 2022, la députée avait confortablement retrouvé son siège de 2017 avec 4 000 voix d'écart face à Sandra Pereira-Ostanel désignée par la Nupes. 

  • Florence Lasserre (Modem - Ensemble pour la République)
  • Colette Capdevielle (Nouveau Front populaire)
  • Valérie Castrec (Les Républicains)
  • Serge Rosso (Rassemblement national)
  • Jean-Marie Erramuzpe (EAJ-PNB)
  • Johanna Grateloup 
  • Alain Cayuela
  • Philippe Bardanouve (Lutte ouvrière)
  • Hélène Susbielle
  • Jean-Claude Labadie

Sixième circonscription

Député sortant : Vincent Bru Modem sous la bannière de la majorité présidentielle.
Vincent Bru ne se représente pas, donc le jeu est très ouvert. Le Modem, son parti d'origine, a investi Christian Deveze, maire de Cambo-le-Bains, élu à la région. Le Front Populaire a choisi Peio Dufau, membre d'EH Bai, le parti régionaliste très présent dans ses combats sur l'accès au logement au Pays basque. 
En lice également : Emmanuelle Brisson pour les LR, fille du sénateur Max Brisson ancré à Biarritz. Il faudra compter sur un candidat du Rassemblement National Victor Lastécouères.

En 2022, la victoire a été largement acquise par le député Vincent Bru face au candidat de la Nupes Tom Dubois-Robin. À noter que le vote régionaliste est important dans ce secteur du pays basque. Le candidat EH Bai Peio Dufau était arrivé en troisième position. 

  • Christian Deveze (Modem - Ensemble pour la République)
  • Emmanuelle Brisson (Les Républicains)
  • Peio Dufau (EH Bai - Nouveau Front populaire)
  • Michel Lamarque
  • Corinne Berthelot 
  • Eva Pernet 
  • Jacqueline Huart (Lutte ouvrière)
  • Jean Tellecha (EAJ-PNB)
  • Victor Lastécouères (Rassemblement national)

►CARTE. Retrouvez les résultats des législatives 2022 dans votre circonscription

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité