Pays basque : l'Aita Mari un chalutier pour porter secours aux migrants

A Pasajes, au pays basque espagnol, un bateau, l'Aita mari, est aménagé dans le but de pouvoir porter secours aux migrants à la dérive en mer Méditerranée. L'opération est soutenue par le gouvernement basque.
 

Iñigo Mijangos, président de Sauvetage maritime humanitaire
Iñigo Mijangos, président de Sauvetage maritime humanitaire © France 3 Euskal Herri
Le bateau devait larguer les amarres en juillet, son départ est finalement prévu fin août. Les travaux, plus conséquents que prévus, sont en cause. L'Aita Marie, est un projet porté par deux ONG : l'une d'Andalouse et l'autre du Pays basque : Sauvetage maritime humanitaire.
 

Professionnels et volontaires

Le bateau compte sillonner la mer, afin de porter secours aux migrants à la dérive; A son bord : une infirmerie et du personnel médical, (onze volontaires), pour les soins urgents.  

Cinq professionnels partiront également à bord lors des missions. Sont également prévus des douches, des toilettes, afin que les rescapés puissent  bénéficier de condition d'hygiène décentes. "Les personnes qui monteront à bord pourront enfin se débarrasser su sel et du gazoil qui leur colle à la peau", explique Iñigo Gutierre, Vice-président de SMH

 

400 000 euros versés par le gouvernement basque autonome

Prix du projet : 750 000 euros, en grande partie financés par le gouvernement autonome basque qui a versé 400 000 euros. Plusieurs municipalités, la députation de Biscaye  et des associations humanitaires se sont également cotisées pour payer l'achat et les travaux sur le bateau.
 


La société basque est une société solidaire

"La société basque est une société solidaire, qui ne veut pas rester indifférente à la souffrance des migrants, et à l'injustoice qui leur est faite," assure  Iñigo Mijangos, président de SMH.


Le bateau devrait pouvoir accueillir jusqu'à 150 personnes à chaque intervention.


Regardez le reportage de France 3 Euskal Herri
Pays basque : l'Aita Mari un chalutier pour porter secours aux migrants
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque solidarité société immigration
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter