Pays basque : blocages et manifestations contre le vote de la réforme des retraites "Il ne faut pas croire qu'on est sur un baroud d'honneur"

Deux manifestations ont eu lieu ce matin à Pau et Bayonne. Tôt dans la matinée, des manifestants ont bloqué plusieurs sites : autoroute, gare et port. Les grèves continuent en ce jeudi 16 mars, jour de vote de la réforme des retraites au Parlement.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

L'intersyndicale a voté la reconduction du mouvement, à l'issue des manifestations d'hier mercredi 15 mars dans les Pyrénées-atlantiques. L'objectif pour les opposants : maintenir la pression de la rue en ce jour de vote de la réforme des retraites au Parlement. Les actions ont commencé tôt ce jeudi matin. 

Blocages à Hendaye

Vers 9h, quelques dizaines de syndicalistes ont tenté de bloquer l'autoroute A63 à Hendaye, au niveau du péage de Biriatou, à la frontière espagnole. Face aux forces de l'ordre, ils ont dû rebrousser chemin. Les manifestants se sont reportés sur la gare de Hendaye où ils ont bloqué le départ d'un TGV  pour Paris et perturbé le trafic ferroviaire pendant 30 minutes.

Opération port mort à Anglet

Sur le port de Bayonne, la CGT des dockers a reçu le renfort des syndicalistes de l'énergie, de leurs camarades de l'entreprise Turbomeca de Tarnos ainsi que des cheminots. 140 manifestants empêchent tout transit de marchandises. Le blocage est prévu pour durer jusqu'à 16h, avec des manifestants déterminés à ne pas laisser passer la réforme des retraites.

Il ne faut pas croire qu'on est sur un baroud d'honneur. La loi a beau être passée en commission mixte paritaire, elle pourrait être votée aujourd'hui, ça ne changera rien. On a déjà voté la reconduction de la grève à la SNCF, c'est loin d'être terminé.

Julien Delion

Représentant CGT cheminots 64

"Couper le courant au patronat"

Dans les Pyrénées-Atlantiques, deux rassemblements ont eu lieu à 11h : devant la préfecture de Pau et la sous-préfecture de Bayonne, à l'appel de l'intersyndicale. L'électricité a été coupée dans le secteur des Allées Marines par des "Robins des bois", avec comme cible la Chambre de Commerce et d'Industrie, selon un responsable syndical.