Pyrénées-Atlantiques : l'espagnol Celsa implante un laminoir et crée 140 emplois sur son site de Boucau / Tarnos

L'entreprise catalane CElSA pourra installer deux laminoirs près de son aciérie dans le port de Bayonne. / © France 3 Aquitaine
L'entreprise catalane CElSA pourra installer deux laminoirs près de son aciérie dans le port de Bayonne. / © France 3 Aquitaine

Le groupe sidérurgique espagnol Celsa Group a annoncé lundi la construction d'un train de laminage sur son site français implanté à Boucau (Pyrénées-Atlantiques) et Tarnos (Landes), représentant un investissement de 60 millions d'euros.

Par C.O avec AFP


    Le projet prévoit la création de 140 emplois sur le site, qui emploie déjà 200 personnes, a précisé le groupe dans un communiqué. La nouvelle installation sera opérationnelle dans environ 20 mois.

    Le train de laminage complètera l'activité de Celsa Group à Boucau et Tarnos où l'entreprise dispose déjà d'une aciérie à four électrique qui produit des billettes d'acier.

    Cet investissement doit permettre au groupe "d'accélérer sa pénétration du marché français et du Benelux", car l'entreprise disposera de la capacité de fabriquer des produits finis en France, ce qui améliorera ses délais de livraison de services ainsi que sa rentabilité, explique-t-il. 

« Cette opération fera de Celsa France le principal complexe sidérurgique du sud de la France et constituera un atout d’une grande valeur stratégique pour la croissance du Groupe. Avec la construction d’un nouveau train de laminage, l’aciérie actuelle de Boucau-Tarnos ne se contentera plus de produire des billettes d’acier, mais pourra élaborer des produits finis, ce qui accroîtra sa compétitivité et sa rentabilité », a expliqué Francesc Rubiralta, président de CELSA Group™.


►Landes : le pôle technologique de Tarnos séduit les entreprises 


280 emplois indirects créés

    Le groupe estime que l'implantation du train de laminage générera 280 emplois indirects, outre les 140 nouveaux emplois directs. L'activité de Celsa France représente 45% du trafic portuaire de Bayonne

    L'intégration des activités sur le site de Boucau et Tarnos s'inscrit dans le plan stratégique 2016-2022 de Celsa qui vise un leadership dans les produits longs en acier.

    Le groupe recycle à l'heure actuelle 8 millions de tonnes de ferraille par an et revendique la place de principal recycleur en Espagne et de deuxième en Europe.

Dans un communiqué la direction de Celsa explique qu'"en 2017, Celsa France a reçu le Prix de l’industrie dans la catégorie de l’économie circulaire". "Le trophée, remis par la Chambre du commerce et de l’industrie de Bayonne au Pays basque, soulignait que l’économie circulaire se trouve au cœur de l’activité de l’aciérie de CELSA France, étant donné que 100 % de la matière première utilisée provient du recyclage de métaux ferreux et que 99 % des déchets produits sont réutilisés".


    Celsa Group emploie aujourd'hui 9.400 collaborateurs dans le monde, et compte une présence industrielle dans huit pays européens.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Match (solidaire) : Variétés Club de Didier Deschamps vs. Aviron Bayonnais

Les + Lus