Escoubès (64) : ils se sont rassemblés pour dire “non à l'usine à cochons”

En Béarn, une manifestation ce samedi matin a rassemblé une centaine de personnes pour protester contre l'agrandissement d'une porcherie. Les manifestants redoutent les pollutions engendrées par le lisier, les odeurs et le passage de plusieurs centaines de véhicules sur la route. 

Par CB

La porcherie d'Escoubès prévoit de passer de 2500 porcs actuellement sur le site à 6500... Ce samedi matin, ils étaient une centaine, essentiellement des habitants du village, à venir protester contre cette évolution vers, disent-ils "une usine à cochons".
Parmi les manifestants, des riverains qui redoutent "le nombre de cochons, les passages plus nombreux des camions et craignent de perdre " la tranquillité campagnarde qui n'existera plus".
Mobilisés également, des représentants de la fondation Brigitte Bardot car "Ces animaux ne verront jamais le jour. Le bien-être animal ne sera pas respecté." comme l'explique son représentant dans les Pyrénées-Atlantiques Daniel Raposo.


Regardez le reportage d'Eric Poussard et Catherine Pipard.
(Interviennent dans le reportage : Christophe Birebent, Riverain ; Fabienne Lecompte, Riveraine; André Candau, Eleveur à Escoubès)

Escoubès (64) : ils se sont rassemblés pour dire "non à l'usine à cochons"

 

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus