Cet article date de plus de 8 ans

A Pau, le bon point, à Bordeaux le bonnet d'âne

Selon le ministère de l'Enseignement supérieur, l'université de Pau et des pays de l'Adour est la première d'Aquitaine en taux de réussite des étudiants en licence. Elle est aussi la huitième au niveau national, très loin devant les quatre facultés de Bordeaux.
La classement est basé sur l'obtention en trois ans, soit le minimum possible, du diplôme de la licence, toutes disciplines confondues. Dans cette vaste enquête, la faculté de Pau tire parfaitement son épingle du jeu.
Elle affiche ainsi un taux de réussite très satisfaisant de 52 %, soit un plus d'un étudiant sur deux. C'est également presque deux fois plus que la moyenne nationale de 27 %
.
En Aquitaine, l'université béarnaise est en tête de ce classement national dominé par Versailles.

 

Bordeaux à la traîne

Les autres facultés de la région font beaucoup moins bien et notamment les quatre de Bordeaux.

Elles sont respectivement 42 ème (Bordeaux IV, droit), 58ème (Bordeaux II, santé, sciences humaines), 66ème (Bordeaux III, lettres et langues) et même 74ème ( Bordeaux I, Sciences et Technologies). Au-delà de ce taux, le ministère a établit une valeur ajoutée pour chaque université. Plusieurs paramètres sont retenus, notamment l'origine socio professionnelle des étudiants, leur discipline, l'âge d'obtention du bac et leur sexe. Elle correspond à l'écart qui existe entre le taux de réussite théoriquement prévu et celui effectivement constaté.

Les universités à forte valeur ajoutée sont considérées comme celles qui font le plus progresser et réussir leurs étudiants, ce qui est donc le cas de Pau. Il fait donc bon étudier dans la capitale du Béarn, plus qu'ailleurs en Aquitaine. Mais le climat et la qualité de vie n'y sont pour rien. Dans ce palmarès, seules deux facultés classées dans le Top 20 ont plus de 1500 étudiants. L'Université à visage humain, comme dans le Béarn, est donc un gage de réussite jusqu'à la licence.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université société