Rugby. "Je suis un enfant d'Aguiléra". Qui sont les trois rugbymen qui viennent de prendre la tête du Biarritz Olympique ?

Ils seront les nouveaux visages du Biarritz Olympiques. Ce vendredi 5 avril, Shaun Hegarty, Marc Baget et Flip Van der Merwe ont officiellement annoncé la reprise du club basque à Louis-Vincent Gave, propriétaire depuis 2018. Anciens joueurs et fortement liés à la ville de Biarritz, ils veulent "refaire d'Aguiléra une fête".

Figures du rugby, Shaun Hegarty, Marc Baget et Flip Van der Merwe sont officiellement les nouveaux propriétaires du Biarritz Olympique, club de Pro D2. L’annonce a été officiellement faite ce vendredi 5 avril, en conférence de presse.

Connexions biarrotes

Les trois anciens joueurs occuperont également des postes clés au sein de la direction du club aux cinq Brennus. Shaun Hegarty occupera le poste de président du conseil de surveillance. Flip van der Merwe prendra la tête du directoire. Marc Baget, lui, n’a pas de fonction spécifique. "Quand Shaun m'a contacté début février, j'ai trouvé que le projet qu'il pouvait représenter avait beaucoup d'intérêt pour le club et pour la ville puisqu'il ne parlait que de rugby et de l'amour qu'il portait au club", se réjouit Jean-Baptiste Aldigé.

Trois hommes particulièrement liés à la ville de Biarritz. Shaun Hegarty a joué plusieurs années au sein du BO, en tant que trois-quart centre. Il y a remporté deux titres de champion du monde, en 2005 et 2006. Ce club est en réalité une histoire de famille pour l’ancien joueur : le club a également été le terrain de jeu de son grand-oncle ainsi que de son père. "Quand on a appris que le club était en difficulté, on s'est dit qu'on ne pouvait pas le laisser sombrer sans rien faire", explique Shaun Hegarty. Très proche de Federico Martin Aramburu, assassiné sous ses yeux en mars 2022 après une altercation avec des militants d'extrême-droite, il a créé avec lui une agence d’événementiel, liée au rugby. 

Je suis un enfant d'Aguiléra, j'ai grandi à Biarritz, entre le tennis et le rugby.

Shaun Hegarty

Ancien joueur du Biarritz Olympique et repreneur

De son côté, Marc Baget, aujourd’hui assureur, a aussi évolué, entre 2003 et 2006, aux côtés de Shaune Hegarty au sein du Biarritz Olympique. Il était alors troisième ligne. Après un passage à l’Aviron Bayonnais, Béziers puis Agen, le joueur a mis un terme à sa carrière à cause d’une blessure au dos. 

Dernier du trio, Flip Van der Merwe, ancien international sud-africain, n’a, quant à lui, jamais joué au BO. Celui qui fut deuxième ligne à la fin de sa carrière, en 2019, a pourtant des attaches particulières avec la ville basque. Il possède deux entreprises, l’une de conseils en data, l’autre de vélos à hydrogène, basées à Biarritz. "Il possède 38 sélections en tant qu'international et a fini major de sa promotion à Cambridge. C'est la personne idéale pour vivre cette aventure", indique Shaun Hegarty.

Épilogue de fin

Propriétaire du club, Louis-Vincent Gave a cédé ses parts dans la nuit du 4 au 5 avril au trio d’anciens rugbymen. "C'est avec grand plaisir et beaucoup d'émotion que nous transmettons le BO à un gars du coin. C'est six ans d'aventures au Pays basque qui vont s'achever d'ici à quelques semaines", indique Jean-Baptiste Aldigé.

C’est donc le point final d’une longue recherche, menée par Jean-Baptiste Aldigé. Mandaté par Louis-Vincent Gave après l’échec de la création d’un nouveau stade à Anoeta, près de la Reale Arena, il cherchait un repreneur, pour racheter le club “à un euro”." Le club est encore à la recherche de son modèle économique. En rugby, il n'y a pas de modèle sans stade. Ça ne s'est pas fait pour différentes raisons, la mairie n'a pas non plus réussi à trouver des acheteurs pour prendre notre place", avance Jean-Baptiste Aldigé. En 2023, le Biarritz Olympique avait déjà failli être racheté par Romain Détré, un investisseur limougeaud.

"Pour qu'Aguiléra redevienne une fête"

Le club était détenu par Louis-Vincent Gave depuis 2018. "On est arrivé par hasard au chevet d'un BO moribond, à l'époque relégué en fédérale 1. Il fallait faire un chèque et Louis Gave l'a fait et l'a refait chaque année depuis", explique Jean-Baptiste Aldigé. 

Celui qui a été mandaté par Louis-Vincent Gave assure remettre entre les mains des trois anciens joueurs un club "à l'équilibre, sans dette". De son côté, sans plus de détails, Shaun Hegarty a indiqué avoir "réussi à monter un pôle d'investisseurs nationaux et internationaux" pour poursuivre "un beau projet qui les a touchés". "La fin de saison est sauvée. Maintenant, on veut envoyer un message d'union, de retrouvailles dans ce stade, pour qu'Aguiléra redevienne une fête", avance l'ancien joueur du BO.

Le nouveau trio à la tête du BO devrait annoncer la direction qu'ils souhaitent faire prendre au club d'ici à la fin de la saison, "après avoir rencontré nos partenaires".

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité