• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Commerçant agressé quartier St Esprit à Bayonne : un rassemblement pour dire stop à la violence

© Rémy Poissonnier/F3Aquitaine
© Rémy Poissonnier/F3Aquitaine

Commerçants et habitants du quartier St Esprit à Bayonne sont unis cet après-midi pour crier leur ras-le-bol. Ils dénoncent une insécurité permanente dans ce secteur qui jouxte la gare. Violences et incivilités sont quotidiennes. La goutte d'eau a été l'agression d'un restaurateur dimanche dernier.

Par CA

C'était en plein milieu de la journée. 

Un restaurateur de 53 ans installé dans la rue Ste Catherine a demandé à un jeune dealer d'aller faire ses affaires ailleurs. Ce dernier, âgé de 15 ans, est parti puis revenu avec un couteau pour poignarder le quinquagénaire dans le ventre.

Ces faits, survenus dimanche 26 août, ont déclenché une vague de colère parmi les habitants du quartier St Esprit. Les agressions, dans cette zone réputée pour le trafic de drogue, sont fréquentes. "C'est presque tous les jours" se désolent-ils.
 

Une manifestation pour faire réagir les pouvoirs publics


Ce samedi 1er septembre, ils ont décidé de descendre ensemble dans la rue. Habitants et commerçants.

"L'heure est à la mobilisation de tous contre cette violence quotidienne" écrivent-ils dans leur tract. "Nous ne pouvons plus accepter cette situation".

Le restaurateur agressé dimanche dernier se remet doucement de son agression. L'adolescent est lui incarcéré, mis en examen pour tentative de meurtre.


Une présence policière renforcée


Le maire de la ville, Jean-René Etchegarray, a annoncé qu'il renforcerait la présence policière dans ce quartier St Esprit.

Des agents municipaux feront des rondes chaque après-midi et chaque début de soirée. 

Trois postes de policier municipal seront créés d'ici la fin de l'année et affectés dans le secteur de la gare.

Jean-René Etchegarray a par ailleurs interpellé la préfecture pour qu'une enquête de fond soit menée autour du trafic de drogue installé depuis des années dans cette zone.

Il réclame aussi le soutien de la police nationale au quotidien, les agents nationaux ayant des pouvoirs de sanction supérieurs à ceux des agents municipaux.

Dans le reportage qui suit, les habitants du quartier St Esprit expriment clairement leur ras-le-bol face aux agressions quotidiennes qu'ils subissent. Le maire de Bayonne intervient également demandant le renfort de la police nationale.
 
Commerçant agressé quartier St Esprit à Bayonne : un rassemblement pour dire stop à la violence
Commerçants et habitants du quartier St Esprit à Bayonne sont unis cet après-midi pour crier leur ras-le-bol. Ils dénoncent une insécurité permanente dans ce secteur qui jouxte la gare. Violences et incivilités sont quotidiennes. La goutte d'eau a été l'agression d'un restaurateur dimanche dernier. - S.Deschamps/R.Poissonnier


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Convention Education nationale - Seaska

Les + Lus