Covid-19 : le couvre-feu décrété dans les Pyrénées-Atlantiques de 21 h à 6 h pour trois semaines

Les Pyrénées-Atlantiques sont sous le coup d'un couvre-feu sur l'ensemble du département pour trois semaines. Lees bars sont fermés toute la journée. "L'heure est grave" a ainsi justifié le Premier ministre.

 Bar et retaurant fermés pendant l'epidémie de covid-19 21/10/2020
Bar et retaurant fermés pendant l'epidémie de covid-19 21/10/2020 © BELPRESS/MAXPPP
C'est une nouvelle étape pour les Pyrénées-Atlantiques qui passent sous couvre-feu à compter de ce vendredi minuit. C'est le seul département d'Aquitaine qui est ainsi concerné par cette mesure. 
 
Le couvre-feu est instauré de 21 heures à 6 heures du matin. Les bars restent fermés toute la journée, sauf ceux qui font aussi restaurant, d'après le secrétaire général de la préfecture Eddy Bouttera.

L'arrêté préfectoral attendu pour ce vendredi ou samedi devrait aussi établir la durée du couvre-feu, normalement trois semaines d'après Eddy Bouttera contacté ce jeudi soir. 

Les autres commerces sont donc fermés durant cette plage horaire de 21 heures à 6 heures du matin. Chacun doit rester chez soi en tous cas pas sur la voie publique.

La jauge maximale des manifestations sportives devrait passer de 5000 à 1 000 personnes. La manifestation sportive encours, le cinq étoiles de Pau, devra s'adapter si besoin, les grands clubs sportifs du département forcément pendant la durée du couvre-feu.

Parmi les restrictions, les foires-expositions, les salons, les salles de sport, les casinos doivent aussi se mettre à l'arrêt. Le préfet du département doit détailler ces mesures dans la journée de vendredi 23 octobre.

Les Pyrénées-Atlantiques rejoignent donc d'autres départements qui sont ainsi désignés ce jeudi. 

Il y a une semaine, ce sont certaines métropoles qui sont passées sous couvre-feu. Bordeaux n'était alors pas concernée et ne l'est toujours pas. Le Premier ministre a justifié sa décision de l'appliquer à des départements.

C'est une mesure préventive que j'assume.

Jean Castex - Premier ministre -

Ce jeudi matin, le maire de Pau, dorénavant concerné par le couvre-feu disait son appréhension à cette mesure lors d'une interview chez nos confrères de BFM.
Au Pays basque, Maider Arosteguy, maire de Biarritz, a été avertie hier de l'instauration du couvre-feu. Elle se dit consciente de la situation mais elle ne pensait pas à une mesure "à ce point là". 
Des dérogations au couvre-feu ont été prévues pour raisons de santé, raisons professionnelles, pour aider un proche en situation de dépendance, pour des raisons de transport et pour sortir son animal de compagnie.

Des attestations sont disponibles sur le site du Gouvernement depuis le 16 octobre 2020.
Une attestation de déplacement dérogatoire est accessible en cliquant sur ce lien ►Télécharger l'attestation de déplacement dérogatoire

Situation commune par commune

L'organisme publique Santé Publique France qui recueille au quotidien les données sur l'épidémie propose une carte de France et un découpage commune par commune où apparaît le taux d'incidence, le nombre de personnes détectées positives pour 100 000 habitants. 

Six tranches ont été arrêtées et selon les couleurs qui apparaissent le taux d'incidence est plus ou moins élevé. (voir la légende à droite de la carte sur le site ). Vous y accédez et vous pouvez vous déplacer dans la carte en cliquant ici.
 
Carte du taux d'incidence par commune - données au 18 octobre 2020, source Santé publique France -
Carte du taux d'incidence par commune - données au 18 octobre 2020, source Santé publique France - © Santé Publique France

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société